Horeca Vlaanderen assigne IKEA devant le tribunal

Horeca Vlaanderen assigne IKEA devant le tribunal

Horeca Vlaanderen, son pendant wallon et le Boerenbond (la fédération flamande des agriculteurs) assignent IKEA devant le tribunal. Ils n’acceptent plus que la division belge du géant suédois de l’ameublement continue ses actions de dumping dans son restaurant.

Des steaks aux moules en passant par le waterzooi gantois

La cause de l’irritation des  fédérations horeca et agricoles est qu’IKEA multiplie les  promotions dans son restaurant en proposant des plats  à des prix défiant toute concurrence : au printemps dernier c’était le steak-frites à 2,50 euros, en été un barbecue au prix imbattable de 3,95 euros, en septembre des moules-frites à 5 euros et voilà maintenant au mois de décembre un waterzooi gantois pour 3,95 euros seulement.


Ces repas à bas prix attirent à chaque fois une foule de clients, mais suscitent également les protestations de Horeca Vlaanderen et le Boerenbond qui jusqu’à présent n’ont pas été entendues. Mais cette fois la coupe est pleine : les trois fédérations ont porté plainte auprès du tribunal du commerce pour « pratiques commerciales déloyales » et « non-respect de la législation sur la concurrence ».


Concurrence déloyale

“IKEA est avant tout un magasin d’ameublement vendant du mobilier et de la décoration. Le fait qu’IKEA exploite également un restaurant ne nous gêne absolument pas. Mais nous ne tolérons pas qu’IKEA  se serve de l’alimentation comme instrument de marketing pour appâter le consommateur », déclare Danny Van Assche, administrateur délégué de Horeca Vlaanderen.


Le secteur horeca reproche à IKEA de vendre à perte, une pratique interdite par la loi et qui entraîne une concurrence déloyale. « Ainsi IKEA crée une perception des prix totalement fausse chez le  consommateur, qui croit dès lors que pour tout restaurant il est économiquement faisable de proposer des moules-frites à 5 euros. IKEA ne porte pas en compte tous les frais et peut ainsi proposer des plats à des prix planchers », souligne Horeca Vlaanderen.

 

Le Boerenbond pour sa part formule également des objections éthiques face aux pratiques alimentaires du géant suédois : « Ces pratiques sont inacceptables et tendent à banaliser  l’alimentation », affirme Piet Van Temsche, n°1 de l’organisation agricole.

 

Incompréhension chez IKEA

La chaîne d’ameublement dit ne pas comprendre tout ce remue-ménage et assure qu’elle n’a nullement l’intention de nuire au secteur horeca et précise « qu’il y a une différence fondamentale au niveau de l’expérience  pour un grand restaurant self-service. » D’autre part IKEA dit ne pas vendre à perte : tout est une question de collaboration étroite avec les fournisseurs et de marges bénéficiaires minimales. Par conséquent le champion du meuble en kit estime que ses actions sont tout à fait légales.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le syndicat socialiste du transport mène une action contre le dumping social chez Ikea

10/04/2017

Aujourd’hui, le syndicat socialiste du transport UBT a mené une action devant toutes les filiales de la chaîne de magasins de meubles Ikea.  Il souhaite ainsi attirer l’attention sur la manière dont la maison mère suédoise traite les chauffeurs routiers.

Jysk ouvre ses premiers magasins belges

04/04/2017

Ce mercredi 5 avril Jysk, considéré comme le pendant danois d’Ikea, ouvrira ses deux premiers magasins d’ameublement en Belgique, à Schoten et à Genk plus précisément. Un 3ème magasin suivra à Lanaken mi-mai et un autre encore à Olen en septembre.

Ikea présente le living-room du futur

04/04/2017

Cette semaine Ikea présente le living-room du futur. Durant le Salon du meuble à Milan, qui se tient du 4 au 9 avril, l’enseigne d’ameublement suédoise ouvre le Festival Ikea ‘Let's Make Room for Life’.

L’industrie du meuble en progression en 2016

03/04/2017

En 2016 l’industrie du meuble belge a atteint un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros, soit une croissance de 3,5% par rapport à 2015. Plus de la moitié de ce chiffre d’affaires provient de ventes au-delà des frontières.

La Cité de Londres pleine d’éloges pour Action

30/03/2017

Selon la banque britannique Morgan Stanley, le discounter du Benelux Action vaudrait environ 10 milliards d’euros. Et il ne s’agit là que « d’un exercice de calcul conservatif ». D’emblée l’actionnaire principal 3i a vu grimper le cours de son action.

Flying Tiger Copenhagen ouvert à Namur

27/03/2017

Samedi passé, Flying Tiger Copenhagen a ouvert un nouveau magasin à Namur, à la Rue de l'Ange 23/25. Le magasin de Namur est le quatrième à ouvrir en Wallonie.

Back to top