IKEA annonce 10 nouveaux magasins d’ici à 2020 en France

IKEA annonce 10 nouveaux magasins d’ici à 2020 en France

Après un break de trois années, IKEA a inauguré son trentième point de vente français à Clermont-Ferrand le 6 août dernier. Selon le PDG de l’entreprise suédoise dans l’Hexagone, Stefan Vanoverbeke, « l’ouverture de deux magasins par an en France ces trois prochaines années participe à l’effort collectif d’expansion de notre entreprise ».

Objectif de 40 magasins en France confirmé

En effet, la priorité de Peter Agnefjäll, patron du numéro un mondial du meuble depuis septembre 2013, reste la croissance dans les 43 pays dans lesquels l’enseigne jaune et bleue s’est installée.


Le premier magasin IKEA en France est arrivé en 1981 et a conquis au fil des ouvertures, la première place du podium, au grand dam des enseignes françaises. « Notre objectif de 40 magasins en France est confirmé, ce qui représente un investissement de 600 millions d’euros qui permettra de créer 1200 emplois », confirme Stefan Vanoverbeke.  


Bayonne, Mulhouse, Orléans …

En 2015, Bayonne et Mulhouse s'ajouteront à la liste. Puis Orléans et une autre ville, encore non décidée, en 2016. Le nouvel Ikea de la banlieue lyonnaise, qui déménagera de Saint-Priest à Vénissieux, et celui de Nice, avec son architecture audacieuse – des murs végétaux cachant l'emblématique bleu et jaune – ouvriront l'année suivante.


Après avoir couvert les grandes villes, avec notamment sept magasins en région parisienne, l'enseigne s'attaque aux villes moyennes (de 200.000 à 300.000 habitants).


Vente en ligne et nouvelles technologies

Les magasins se développeront encore davantage avec l’intégration du drive, un service inspiré des distributeurs alimentaires français qu’Ikea a décidé de généraliser, après un test à Montpellier, ce qui permettra de faire décoller les ventes en ligne.


Tous les magasins IKEA français sont dorénavant équipés de Wi-Fi et d’étiquettes NFC (permettant de les scanner avec son portable) « pour que nos clients de demain, puissent acheter à n’importe quel moment et endroit à partir d’un iPad, d’un smartphone, de Google Glass … », détaille Stefan Vanoverbeke.


Enfin, un nouveau site Internet, où la navigation sera plus facile, sera lancé l'an prochain. Le grand défi sera d'y reproduire le fameux « effet Ikea », celui qui fait en sorte que le consommateur sorte toujours du magasin avec un objet qu'il n'avait pas prévu d'acheter.

Tags: