Ikea engrange un bénéfice net de plus de 3,5 milliards d’euros | RetailDetail

Ikea engrange un bénéfice net de plus de 3,5 milliards d’euros

Ikea engrange un bénéfice net de plus de 3,5 milliards d’euros

Durant l’année écoulée le géant du meuble Ikea a réalisé de solides performances, grâce à l’Allemagne, qui affiche une croissance record, et l’Europe du Sud, qui semble avoir surmonté la crise.

« Une année fantastique »

Durant son exercice 2015 – du 1er septembre 2014 jusqu’au 31 août 2015 – Ikea a réalisé un chiffre d’affaires global de 31,9 milliards d’euros, soit une hausse de 11,2% par rapport à l’année auparavant. Le bénéfice net s’est établi à 3,5 milliards d’euros, 5,5% de plus par rapport à l’exercice précédent. Y compris les revenus locatifs issus de ses activités dans les centres commerciaux, la totalité des revenus du groupe a atteint 32,7 milliards d’euros, soit une augmentation de 11,5%.


« Nous avons eu une année fantastique et avons beaucoup investi dans la durabilité, mais également dans l’amélioration de notre offre et une plus grande accessibilité », écrit le CEO Peter Agnefjäll dans le rapport annuel, qui vient d’être publié.


La croissance semble provenir principalement des magasins comparables, bien que les nouveaux points de vente et l’expansion online aient également largement contribué au résultat. La plupart des marchés affichent une croissance, avec « une croissance record pour Ikea Allemagne » et « une évolution positive en Europe du Sud ». L’Amérique du Nord continue à bien se porter, alors que le marché le plus récent d’Ikea, la Corée du Sud, « dépasse les attentes ».


771 millions de visiteurs

Cette croissance constante permet à Ikea de continuer à renforcer son activité clé « dans les magasins existants et dans de nouveaux moyens de rencontrer les clients en ligne, grâce à de nouveaux formats de magasins et des points de retrait et de commande », poursuit Peter Agnefjäll.


Actuellement Ikea compte 65 shopping centers et 328 magasins dans 28 pays. Chaque année le groupe accueille 771 millions de clients dans ses magasins physiques et 1,9 million de visiteurs online (+21%). Ces derniers dépensent environ 1 milliard d’euros dans les 15 pays où le groupe dispose d’un webshop. Ikea emploie 155.000 personnes, dont la plupart, 116.500 pour être précis, sont actifs dans le retail. A noter que près d’un manager sur deux (48%) est une femme.


En Belgique, où Ikea est présent depuis 1984, le groupe exploite six magasins – à Anderlecht, Arlon, Gand, Hognoul (près de Liège), Wilrijk (près d’Anvers) et Zaventem – et compte plus de 3.000 collaborateurs. D’ici peu deux nouveaux points de vente ouvriront leurs portes, à Hasselt et Mons.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Home24 est la nouvelle aventure à succès de Rocket Internet

18/06/2018

Après Zalando, HelloFresh et Delivery Hero, le groupe d’investissement Rocket Internet a introduit avec succès le retailer de meubles en ligne Home24 en bourse vendredi dernier. Cette levée de fonds devra servir à accélérer la croissance du webshop. 

Ikea souhaite exclusivement des matériaux renouvelables

08/06/2018

Ikea s’est fixé des objectifs majeurs en matière de développement durable : la chaîne d’ameublement vise une empreinte écologique positive d’ici 2030 et elle souhaite exclure tous les produits jetables en plastique d’ici la fin de l’année prochaine.

Casa se lance dans la livraison à domicile à l’international

06/06/2018

L’enseigne d’aménagement de la maison Casa a lancé un nouveau webshop permettant aux clients de toute l’Europe de se faire livrer des meubles et du mobilier de jardin à domicile. Les livraisons s’effectuent depuis une plateforme logistique à Genk.

Jysk ouvre cinq magasins le même jour

01/06/2018

Le 31 mai dernier, la chaîne scandinave d’aménagement de l’intérieur Jysk ouvrait cinq magasins dans cinq pays différents. La Hongrie, l’Ukraine, la Roumanie, la Slovaquie et la Suède ont accueilli un nouveau magasin le même jour.

Blokker Belgique a un nouveau directeur

31/05/2018

Depuis le 1er mai Rob Schuyt occupe la fonction de directeur général de Blokker Belgique. Il succède à Bernd Bosch, qui a démissionné fin avril.

Analyse : le doute continue de planer sur Blokker

29/05/2018

Blokker Holding a beau percevoir les premiers signes de redressement malgré une énorme perte, les observateurs par contre restent sceptiques quant aux chances de survie du groupe. Et qui donnerait encore un cent pour les activités belges ?