Ikea va introduire des points de retrait

Ikea va introduire des points de retrait

Ikea veut lancer des projets pilotes  en Grande-Bretagne, en France et en Allemagne afin d’atteindre davantage de clients qui ne disposent pas d’une voiture, mais qui considèrent la livraison à domicile comme trop coûteuse.

Moins de gens possèdent une voiture = problème

« Nous savons que le nombre de personnes possédant une voiture est en baisse, qui plus est dans les villes, et nous sommes conscients du fait qu’il nous faut déployer davantage de services pour livrer nos produits chez le client. Il est encore trop tôt pour dire si nous nous chargerons nous-mêmes des livraisons ou non, mais nous voulons à tout prix offrir à nos client la meilleure expérience qui soit », commente Gillian Drakeford, countrymanager,  sur le site Retail Week.


Selon Drakeford, environ deux tiers des Britanniques habitent à moins de 40 minutes en voiture d’un point de vente Ikea, mais ils sont de moins en moins nombreux à disposer d’une voiture leur permettant de se rendre au magasin et de retirer leurs achats selon le principe du Cash&Carry. D’où l’idée d’implanter ça et là des points de retrait. Quant à savoir combien, où et quand, ces questions restent encore en suspens pour l’instant.


Des projets pilotes aussi en France et en Allemagne

A Montpellier Ikea teste depuis un an la formule ‘Cliquez & Emportez’ dans son point de vente existant. Et visiblement avec succès, car Stefan Vanoverbeke, countrymanager belge d’Ikea France, envisage d’étendre ce service de retrait dans cinq autres magasins dans les mois à venir, pour ensuite généraliser le système dans tous les points de vente français.


Côté allemand, Ikea a ouvert fin juin son tout premier Citystore à Hambourg, un magasin pilote s’adressant avant tout aux citadins sans voiture. Selon le magazine néerlandais Twinkle, ce magasin urbain devrait à terme également faire office de point de retrait : « Nous attendons de voir comment le magasin évoluera et ensuite nous examinerons la possibilité d’y coupler un webshop allemand. C’est en tout cas une approche qui cadre dans la stratégie multicanal d’Ikea », confirme un porte-parole d’Ikea Allemagne.

 

Tags: