La reprise de Home Market n’entraînera pas de licenciements

La reprise de Home Market n’entraînera pas de licenciements

Le groupe français Orchestra-Prémaman a racheté tous les magasins de la chaîne belge Home Market. Aujourd’hui le repreneur a confirmé que cette reprise n’impliquerait aucun licenciement.

38 magasins repris

Lors de l’annonce du rachat de la chaîne d’aménagement intérieur Home Market par Ochestra-Prémaman, le repreneur avait laissé entendre qu’il tenterait de sauvegarder un maximum de jobs. Une promesse auquel il s’est tenu, puisqu’il reprend à présent la totalité des magasins (38 au total), ainsi que l’ensemble du personnel (233 employés). Seuls trois magasins franchisés de Home Market poursuivront leurs activités de manière indépendante.


Le 21 mai, les syndicats et la direction se réuniront afin de discuter des conditions de la reprise et des droits des employés, rapporte le journal De Tijd, mais la sauvegarde des emplois est donc d’ores et déjà assurée.


Accélérer la croissance en Belgique

En février dernier Saint-Maclou, le propriétaire français de Home Market, annonçait la fermeture de tous ses magasins Home Market en Belgique. Après quoi  Orchestra-Prémaman s’est porté acquéreur. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.


« L’acquisiton de Home Market nous donne la possibilité d’accélérer notre croissance sur le marché belge », déclarait Pierre Mestre, président d’Orchestra-Prémaman, la semaine dernière. « La qualité et l'importance des implantations de Home Market cadrent bien avec notre stratégie de développement en Belgique. »


En Belgique Orchestra avait déjà repris Prémaman en 2012 et Baby 2000 en 2013. Le groupe est actif dans 40 pays et dispose d’environ 700 points de vente.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: