Le CEO de Carpetright démissionne après un avertissement sur résultats

Le CEO de Carpetright démissionne après un avertissement sur résultats

Le patron de la chaîne britannique de revêtements de sol Carpetright quitte l’entreprise après l’annonce d’un avertissement sur résultats. Darren Shapland, à peine 18 mois après sa nomination en tant que  CEO, sera remplacé par le fondateur et actuel président du groupe Philip Harris.

Les Pays-Bas déficitaires

Sur le marché britannique les ventes de revêtements de sol ont connu un recul  de -2,5% à données comparables. Même tendance à la baisse aux Pays-Bas, en Belgique et en Irlande (-7,6% à données comparables). Les Pays-Bas surtout sont lourdement touchés : les activités durant le premier semestre y sont déficitaires. En conséquence le bénéfice annuel sera inférieur par rapport à l’an dernier.


Une grande déception pour les analystes qui tablaient sur une modeste croissance après trois années difficiles. Vendredi dernier l’action chutait de 15% à la bourse de Londres.


Retour du fondateur Harris

Ces mauvais résultats ont entraîné la démission avec effet immédiat du CEO Darren Shapland. L’actuel président du groupe Philip Harris lui succèdera. Ce self-made-man millionnaire, membre du Parti conservateur et siégeant au Parlement britannique, a fondé Carpetright en 1988 et combinera désormais la fonction de CEO et de président.


Les problèmes que connaît Carpetright affecteront également le secteur en Belgique, car de nombreux acteurs belges réalisent une part importante de leur chiffre d’affaires en Grande-Bretagne.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: