But, le géant français de l’ameublement, est mis en vente

But, le géant français de l’ameublement,  est mis en vente

Depuis début avril les rumeurs vont bon train quant à la mise en vente de la chaîne française d’ameublement But. Selon certains journaux français pas moins de cinq fonds d’investissement se seraient portés candidats pour le rachat de l’enseigne, qui avec ses quelque 200 magasins progresse plus rapidement que le marché. Le groupe d’ameublement autrichien Lutz  aurait également manifesté son intérêt.

Officiellement en vente ou non ?

«Aucun processus n'a été lancé. Goldman Sachs et Colony Capital, qui détiennent chacun 48,5 % du capital de But, cherchaient plutôt une solution de refinancement», explique une source proche des actionnaires dans le journal français Le Figaro, tout en ajoutant : «Ils (= les actionnaires) ont reçu des marques d'intérêt, entre autres d'Axa Private Equity et de PAI, mais ils refuseront les offres si elles sont insuffisantes.» Ainsi cette source confirme non seulement les deux noms avancés dans le journal français Les Echos, mais également le fait que But soit bel et bien mis en vente.


Toujours selon Le Figaro, cinq fonds d’investissement français auraient déjà manifesté leur intérêt. Alinéa, la chaîne d’ameublement du groupe Auchan, aurait examiné le dossier, mais se serait ensuite abstenu. Le nom de la chaîne autrichienne Lutz, qui depuis 2008 tente de s’introduire sur le marché français, est lui aussi évoqué.


Cession pour  400 à 500 millions d’euros

Avec un chiffre d’affaires de 1,83 milliard d’euros, But est le numéro 3 de l’ameublement en France et numéro 8 en Europe. En tête de ce classement figure Ikea (23,1 milliards d’euros), devançant de loin le groupe britannique Home Retail (4,47 milliards d’euros) et l’enseigne sud-africaine Steinhoff, qui l’année dernière a racheté la chaîne française Conforama, également convoitée par  Goldmand Sachs et Colony Capital, qui  en fusionnant espéraient ainsi pouvoir faire front au leader incontesté, Ikea.


Après le rachat manqué de Conforama, les deux actionnaires lancent à présent la mise en vente de But et  espèrent obtenir 400 à 500 millions d’euros pour la cession, montant inférieur aux 550 millions d’euros qu’ils avaient déboursés en mars 2008 lorsqu’ils rachetèrent But à Kesa, maison mère de Darty, chaîne d’électro. D’autre part, en novembre dernier But avait obtenu 200 millions d’euros par la cession des murs de vingt-cinq magasins.


Croissance grâce à la décoration et la cuisine

Depuis l’arrivée de son nouveau directeur général, Regis Schultz en octobre 2008, But réalise un excellent parcours. La chaîne est parvenue durant ces dernières années à se défaire de son image quelque peu vieillotte et ringarde, grâce à une modernisation de l’assortiment et en se focalisant davantage sur les articles de décoration et de cuisine.  Le parc existant comprenant 200 magasins a été rénové et la chaîne a lancé depuis fin 2010 un nouveau format plus petit, But City,  destiné aux grandes villes. Par ailleurs, les baisses de prix appliquées par But, afin de s’aligner à la concurrence, ont elles aussi eu une influence positive.


Cette stratégie a bel et bien porté ses fruits, car l’année dernière But a vu ses ventes grimper de 4,2% (à  surface constante) atteignant les  1,83 milliard d’euros, pourcentage supérieur à celui du marché de l’ameublement, qui n’a progressé que de 1,5%. But a gagné en part de marché pour la troisième année consécutive en passant de 9,2% en 2008 à 10,3%. Nullement étonnant donc que cette jolie mariée soit convoitée par autant de prétendants …

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Habitat abandonne ses activités en Belgique

14/06/2017

L’enseigne d’ameublement Habitat ferme boutique en Belgique : selon le propriétaire Erba, la situation était devenue intenable suite aux problèmes d’approvisionnement depuis la France. Le personnel est inquiet et craint de ne pas être payé.

Ikea veut vendre ses produits via des tierces parties

08/06/2017

L’an prochain la chaîne d’ameublement suédoise Ikea envisage un projet pilote, permettant à des tierces parties, comme Amazon ou Alibaba, de vendre ses produits sur leur webshop.

Ikea Group accueille Jesper Brodin comme nouveau CEO

24/05/2017

Le 1er septembre Ikea fera ses adieux à l’actuel CEO Peter Agnefjäll, qui sera remplacé par Jesper Brodin. Agnefjäll était aux commandes du groupe depuis 2012.

Blokker a déjà cédé Leen Bakker

19/05/2017

A peine quelques jours après que Blokker Holding a annoncé vouloir se concentrer uniquement sur l’enseigne Blokker et céder ses autres filiales, le groupe est sur le point de vendre son enseigne d’ameublement Leen Bakker à Gilde Equity Management.

Ouverture d’un deuxième Vanden Borre Kitchen à Gent-Oostakker

05/05/2017

Après l’ouverture d’un premier magasin Vanden Borre Kitchen à Drogenbos en octobre, un deuxième point de vente a ouvert ses portes aujourd’hui à Gent-Oostakker. Le magasin est exploité par les franchisés Patrick Smulders et Thomas Batjoens.

Le dernier Blokker quitte Blokker Holding en toute discrétion

04/05/2017

En mars dernier Albert Blokker a abandonné sa fonction de commissaire au sein de Blokker Holding. Après 120 ans le dernier membre de la famille Blokker quitte l’entreprise qui porte son nom : désormais la famille sera uniquement actionnaire du groupe.

Back to top