Les Pays-Bas plongent Carpetright dans le rouge

Les Pays-Bas plongent Carpetright dans le rouge

La perte de Carpetright continue de se creuser : l’enseigne britannique de revêtements de sol a clôturé son exercice avec une perte avant impôts de 7,2 millions de livres (9 millions d’euros), notamment suite aux difficultés sur le marché néerlandais.

L’Europe continentale  plombe les résultats

Au cours de son exercice clôturé le 26 avril, la chaîne britannique a vu son chiffre d’affaires régresser de 2,2% à 447,7 millions de livres (560 millions d’euros). Sur son marché domestique britannique le recul du chiffre de ventes s’est limité à 1,5%, alors que dans le reste de l’Europe – c’est-à-dire l’Irlande, les Pays-Bas et la Belgique – la baisse s’élève à 5,4%.


A données comparables la différence est encore plus marquée : au Royaume-Uni le chiffre de ventes comparable est en baisse de 0,2%, dans le reste de l’Europe le recul est de 8,6% en devises locales.


Carpetright attribue ces performances décevantes principalement à la faiblesse du marché néerlandais, où les consommateurs dépensent beaucoup moins pour l’aménagement de leur maison. Une tendance qui affecte tant le chiffre d’affaires que les résultats de la chaîne.


Bénéfice opérationnel réduit de moitié

Ainsi le bénéfice opérationnel a chuté de moitié passant de 9,7 millions de livres à 4,6 millions de livres (5,8 millions d’euros). En y ajoutant les charges non-récurrentes (telles que les pertes sur les ventes d’actifs et les charges locatives), la perte passe de 5,1 millions de livres en 2013 à 7,2 millions de livres (9 millions d’euros) aujourd’hui.

 

« Nous nous attendons à ce que le marché reste difficile », commente le président sortant Lord Harris. A partir du 21 juillet  Wilf Walsh lui succédera. Auparavant ce dernier a travaillé pour l’enseigne de divertissement HMV et pour le  bookmaker Coral.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: