Les ventes d’éclairage de Noël chutent suite à la crainte d’un blackout

Les ventes d’éclairage de Noël chutent suite à la crainte d’un blackout

Les ventes d’éclairage extérieur de Noël ont chuté d’un quart à un tiers comparé à l’an dernier. En cause : la crainte d’un blackout ou d’être pointé du doigt comme ‘gaspilleur d’énergie’, selon les commerçants.

Blackout et amendes SAC ?

Jamais l’éclairage de Noël n’aura été aussi discret sur les façades et les balcons en Flandre, ce que déplorent les commerçants : « Chez nous les ventes de décoration extérieure de Noël ont chuté d’un quart à un tiers », souligne Fabienne Pletinckx du magasin Hubo à Schilde (près d’Anvers) dans le journal Gazet van Antwerpen. « Les gens n’osent plus, par crainte des ragots. Toutes ces histoires de blackouts et de coupures d’électricité ont fait peur aux consommateurs. Ils ne veulent pas être perçus comme gaspilleurs. »


Et ce n’est pas tout : « Par ailleurs nos clients parlent de rumeurs concernant des amendes SAC infligées en cas d’éclairage de Noël excessif », poursuit Pletinckx. « Les gens croient la rumeur et celle-ci prend de l’ampleur, alors qu’aucun client n’a pu me nommer une commune qui appliquerait de telles amendes. » Des propos confirmés par un porte-parole de la police : « Je viens de m’informer et personne n’a encore été sanctionné de la sorte et nous n’avons pas l’intention de le faire. »


« Ils ont effrayé les gens »

Même discours dans d’autres magasins. « Ils ont effrayé les gens avec ces histoires de pannes d’électricité », entend-on chez Van Uytsel, centre de jardinage à Kontich (près d’Anvers). « Finalement nos ventes ont été plus ou moins similaires par rapport à l’année dernière, mais nous avons dû faire plus d’efforts. » Chez Brico à Merksem le stock de décoration extérieure de Noël est quasiment épuisé, ce qui s’explique toutefois par le fait que le point de vente s’est procuré un stock moins important que l’année dernière.

 

Chez Gamma aussi « la décoration extérieure de Noël s’est nettement moins bien vendue, alors que les ventes de décoration intérieure, comme les boules de Noël, n’ont pas été affectées », indique Werner Van Gansewinkel. Même s’il ne peut donner de chiffres exacts, il estime à  « un tiers environ la chute des ventes, tout comme chez ses concurrents ». Afin de sauver la situation, certains magasins accordent d’ores et déjà des réductions substantielles – certains jusqu’à 50% - sur la décoration extérieure de Noël.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Ikea Belgique se lance dans la vente de panneaux solaires

12/10/2017

Désormais l’enseigne d’ameublement Ikea vend également des panneaux solaires. Contrairement aux meubles, pas question ici de kits à monter soi-même. Pour l’installation Ikea collabore avec le britannique Solarcentury.

èggo fête son 10ème anniversaire avec un nouveau concept

11/10/2017

A l’occasion de son 10ème anniversaire le cuisiniste èggo dévoile ses ambitions pour l’avenir : le déploiement d’un nouveau concept de magasin, la poursuite de son expansion internationale et une profonde digitalisation.

Ikea progresse de 4%, mais vise plus haut encore via les ventes online

10/10/2017

Durant l’exercice écoulé la chaîne d’ameublement suédoise Ikea a vu son chiffre d’affaires progresser de 3,8% à 34,1 milliards d’euros. La croissance est encore légèrement supérieure aux Pays-Bas, voire même nettement plus élevée en Belgique.

Alibaba crée une enseigne ‘style Ikea’

26/09/2017

A Hangzhou le géant chinois du e-commerce Alibaba a ouvert son premier magasin physique d’ameublement Home Times, inspiré par Ikea. Quatre magasins supplémentaires sont prévus pour cette année et 15 autres devraient s’y ajouter l’an prochain.

Auping Plaza prolonge l’expérience en ligne jusqu’au magasin physique

05/09/2017

Avec l’ouverture de trois magasins cette année et une série de nouveaux projets prévus l’an prochain, le spécialiste du sommeil Auping navigue à contre-courant. Le concept Auping Plaza se veut un prolongement du parcours client initié en ligne. 

Beter Bed : CA en hausse, bénéfice en baisse

30/08/2017

Malgré une hausse du chiffre d’affaires de 6,7% au premier semestre de 2017, le spécialiste de la literie Beter Bed Holding a vu son bénéfice net chuter de plus de 11% à 7,5 millions d’euros.

Back to top