Possibles licenciements chez Home Market

Possibles licenciements chez Home Market

Après une réunion entre les syndicats et la direction il semblerait qu’une phase de licenciement collectif ne soit pas exclue dans le cadre de la reprise de Home Market par le groupe Orchestra-Prémaman.

Maintien des salaires

Hier les syndicats, Jean-Luc Lamote, directeur de Home Market et Agathe Boidin, directrice d’Orchestra France-Belgique se sont réunis au siège principal de Home Market en vue de discuter de la reprise. Il y a été question notamment de l’éventuel passage d’employés de Home Market vers Orchestra-Prémaman.


Les syndicats tenteront de conclure un accord garantissant l’emploi et le maintien des acquis sociaux et salariaux. Pour l’instant on ignore encore combien d’employés seraient disposés à rejoindre Orchestra-Prémaman.


Procédure Renault

« D’un côté il y a les employés qui veulent intégrer Orchestra-Prémaman et puis il y a les autres. Nous n’avons pas encore effectué de recensement au sein du personnel. S’il n’y a pas suffisamment d’employés disposés à rejoindre la nouvelle structure, on en reviedrait à une phase de licenciement collectif et à la relance de la procédure Renault.  Dans ce cas l’employé qui refuserait la proposition serait démissionnaire et sera donc sanctionné au niveau du chômage. La direction n'a pas la volonté de retourner dans une négociation sociale », explique Serge Larock du syndicat socialiste.


Lors de la reprise de Home Market, le groupe Orchestra-Prémaman avait laissé entendre qu’il souhaitait maintenir tous les magasins et le personnel. Les  négociations entre les syndicats et la direction se poursuivront le 16 juin.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: