Santens gagne son combat contre ses créanciers | RetailDetail

Santens gagne son combat contre ses créanciers

Santens gagne son combat contre ses créanciers

La Cour d’appel d’Anvers a donné son feu vert  à la reprise définitive du fabricant de tissus-éponges Santens par le producteur  français de linge de maison Descamps. Ainsi les deux créanciers KBC et BNP Paribas Fortis perdent un procès en cours depuis un an déjà.

Le maintien de l’emploi passe avant les exigences des banques

En février 2011 l’entreprise familiale d’Audenarde Santens demandait à être protégée contre ses créanciers. En septembre de la même année une partie du groupe était rachetée  par l’enseigne  française de linge de maison Descamps  pour un montant de 9,6 millions d’euros. Toutefois les créanciers KBC et BNP Paribas Fortis avaient estimé que le montant de la reprise était bien trop faible  et espéraient en obtenir  seize millions d’euros.  Les deux banques ont donc contesté la reprise en appel.


La Cour d’appel d’Anvers pour sa part  juge que la garantie de l’emploi prime sur les revendications des banques : « Ce qui est essentiel dans l’offre de Descamps, c’est  la continuité de l’entreprise, grâce au maintien de quelque 200 emplois […] .  Il n’y avait pas d’autres alternatives à l’offre de Descamps. Il faut veiller en priorité à la continuité de l’activité économique », souligne le juge.


D’importants clients ont décroché

Bien que les syndicats et les employés se disent satisfaits de cette décision, ils savent néanmoins que l’avenir de Santens durant les prochains mois s’annonce difficile. « La reprise menaçant d’être annulée, l’entreprise risquait donc la fermeture. C’est pourquoi certains clients importants ont décroché et ont passé commande chez des concurrents.  Ainsi Santens était le fournisseur principal de Makro, mais à présent ce contrat est passé aux mains de Clarysse », explique Luc De Decker du syndicat ACV.


Actuellement Santens dans son usine d’Audenarde doit faire face à un chômage temporaire relativement lourd. « Nous craignons que ces difficultés perdurent jusqu’à l’été de l’année prochaine », selon De Decker.


A présent les banques disposent de trois mois pour aller (à nouveau) en appel contre l’arrêt auprès de la cour de Cassation, mais cette probabilité semble minime, car elles devraient alors pouvoir invoquer des fautes de procédure. Par ailleurs il est très rare que l’on aille en cassation par deux fois pour un même dossier : en effet,  l’affaire avait été transférée à Anvers, après qu’un précédent arrêt de la Cour d’appel de Gand ait été contesté par les banques.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Iris Dierckx est nommée au poste de country manager Auping Belgique

23/04/2018

Iris Dierckx est nommée au poste de country manager Auping Belgique.  Sa nomination succède au départ de Willem Stox qui a quitté le spécialiste literie pour le groupe de lingerie Van de Velde.

Jysk vise les 100 magasins en Belgique

23/04/2018

L’entreprise danoise Jysk ouvrira 11 nouveaux points de vente en Belgique cette année, portant le nombre total de magasins à 17.  A terme, la chaîne d’ameublement, le pendant danois du géant Ikea, souhaite gérer une 100aine d’enseignes dans notre pays.

Søstrene Grene ouvre son premier magasin belge à Anvers

20/04/2018

Le premier magasin belge de l’enseigne Søstrene Grene ouvrira ses portes le 18 mai dans le Stadsfeestzaal à Anvers.  La chaîne danoise propose une multitude de gadgets et d’accessoires pour la décoration d’intérieur.

Carpetright ferme 1 magasin sur 5 au Royaume-Uni

13/04/2018

L'enseigne de tapis Carpetright, en difficulté depuis un certain temps, se voit contrainte de fermer un cinquième de ses magasins sur son marché domestique britannique pour éviter de sombrer. 300 personnes perdront leur emploi.

Ikea envisage l’ouverture d’un magasin citadin au cœur de Paris

10/04/2018

Ikea poursuit ses projets d’implantation dans les centres-villes. Actuellement le géant du meuble recherche des emplacements à Paris, Copenhague, Londres et dans le Sud-Est de l’Asie afin d’attirer avec des magasins plus petits un public plus large.

La marque de meubles Furnified ouvre un pop-up à Bruxelles

05/04/2018

Du 28 avril au 28 juin les fans de Furnified pourront se rendre dans la boutique éphémère de la marque de meubles belge dans le quartier du Sablon à Bruxelles. Outre ce pop-up, Furnified dispose également de deux showrooms à Anvers et Amsterdam.