Un ex-ministre français nommé vice-président d’Habitat | RetailDetail

Un ex-ministre français nommé vice-président d’Habitat

Un ex-ministre français nommé vice-président d’Habitat

La chaîne d’ameublement design Habitat a nommé Arnaud Montebourg, ancien ministre français de l’économie, comme vice-président du Conseil d’administration. « Monsieur Made in France » contribuera à diriger la croissance internationale de l’enseigne.

« Monsieur Made in France »

« Cette nomination s’inscrit dans le cadre de la stratégie de croissance d’Habitat mise en œuvre  depuis sa reprise par le groupe Cafom en 2011. Cette stratégie a pour objectif de positionner durablement Habitat en tant que porte-drapeau de l’excellence française en matière de design », indique le groupe dans un communiqué de presse.


« Habitat est une marque capable de porter haut les couleurs du ‘Made in France’ dans le monde entier. Je suis très enthousiaste à l’idée de pouvoir contribuer à l’accélération de la politique d’innovation de cette marque emblématique », déclare Montebourg, qui durant ses années en tant que ministre de l’économie misait déjà pleinement sur le savoir-faire français. « J’espère pouvoir réussir dans le privé, ce que je ne suis pas parvenu à faire dans le public. »


C’est d’ailleurs en tant que ministre qu’il avait invité Hervé Giaoui, président de Cafom et d’Habitat, à son cabinet au moment où ce dernier avait décidé de rapatrier une partie de la production vers la France. Montebourg a quitté le gouvernement français en août 2014 après un conflit avec le premier ministre Manuel Valls concernant la ligne économique du gouvernement.


Croissance internationale

Après quelques années difficiles la chaîne d’ameublement – fondée en 1964 par Terence Conran –semble refaire surface. L’an dernier le groupe a su limiter la perte à 0,2 million d’euros, contre une perte de 4,9 millions d’euros en 2013. Le chiffre d’affaires a progressé de 4% à 139,1 millions d’euros.


« La marque a retrouvé son pouvoir d’attraction », affirme Giaoui, qui souhaite poursuivre le développement de l’enseigne à l’international. Ainsi cette année le groupe espère ouvrir de nouveaux magasins en franchise en Asie et en Amérique centrale. Actuellement Habitat compte 72 points de vente dans 18 pays, dont 27 en France et 2 en Belgique, à Anvers et Bruxelles.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Home24 est la nouvelle aventure à succès de Rocket Internet

18/06/2018

Après Zalando, HelloFresh et Delivery Hero, le groupe d’investissement Rocket Internet a introduit avec succès le retailer de meubles en ligne Home24 en bourse vendredi dernier. Cette levée de fonds devra servir à accélérer la croissance du webshop. 

Ikea souhaite exclusivement des matériaux renouvelables

08/06/2018

Ikea s’est fixé des objectifs majeurs en matière de développement durable : la chaîne d’ameublement vise une empreinte écologique positive d’ici 2030 et elle souhaite exclure tous les produits jetables en plastique d’ici la fin de l’année prochaine.

Casa se lance dans la livraison à domicile à l’international

06/06/2018

L’enseigne d’aménagement de la maison Casa a lancé un nouveau webshop permettant aux clients de toute l’Europe de se faire livrer des meubles et du mobilier de jardin à domicile. Les livraisons s’effectuent depuis une plateforme logistique à Genk.

Jysk ouvre cinq magasins le même jour

01/06/2018

Le 31 mai dernier, la chaîne scandinave d’aménagement de l’intérieur Jysk ouvrait cinq magasins dans cinq pays différents. La Hongrie, l’Ukraine, la Roumanie, la Slovaquie et la Suède ont accueilli un nouveau magasin le même jour.

Blokker Belgique a un nouveau directeur

31/05/2018

Depuis le 1er mai Rob Schuyt occupe la fonction de directeur général de Blokker Belgique. Il succède à Bernd Bosch, qui a démissionné fin avril.

Analyse : le doute continue de planer sur Blokker

29/05/2018

Blokker Holding a beau percevoir les premiers signes de redressement malgré une énorme perte, les observateurs par contre restent sceptiques quant aux chances de survie du groupe. Et qui donnerait encore un cent pour les activités belges ?