Anvers et Gand plaident pour les ouvertures dominicales

Anvers et Gand plaident pour les ouvertures dominicales

Début 2014 la ville d’Anvers introduira une demande en vue  d’être reconnue comme ‘zone touristique’, ce qui autorisait les commerces à ouvrir sept jours sur sept. Les villes de Courtrai et de Gand sont également intéressées par une telle mesure.

Le conseil consultatif donne le feu vert

C’était l’une des propositions du programme électoral de la N-VA à Anvers : obtenir la reconnaissance de la ville comme centre touristique pour permettre ainsi les ouvertures le dimanche et élargir l’expérience de magasinage.


Maintenant que le conseil consultatif anversois  ‘du commerce de détail et de l’horeca’ a émis un avis positif, plus rien ne fait obstacle à une demande officielle. Si la demande est acceptée, les magasins dans le centre historique d’Anvers seront autorisés à ouvrir chaque dimanche à partir du mois de septembre 2014 au plus tôt.


« Le repos dominical est sacré, mais … »

Alors que le secteur horeca a immédiatement adhéré au projet, les commerçants se sont montrés plus sceptiques dans un premier temps. « J’admets que ce n’est pas de gaieté de cœur que nous cédons aux ouvertures le dimanche », indique Peter Aerts de l’organisation des indépendants Unizo dans le journal De Standaard : « Nous partons du principe que le repos dominical est sacré, mais le littoral ou une ville comme Anvers font exception à cette règle.»

 

La crise et l’ouverture le dimanche de nombreux magasins juste au-delà de la frontière hollandaise ont certainement peser dans la balance. Toutefois, selon le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI), les commerçants ne sont pas très chauds à l’idée de multiplier le nombre d’ouvertures le dimanche, car de toute manière le budget du consommateur restera le même.


Davantage de promotions internationales pour compenser

C’est pourquoi les commerçants demandent en échange que la ville d’Anvers soit davantage promue comme destination de shopping, notamment à l’étranger. « Si nous n’attirons pas de clients supplémentaires venant de l’étranger, tout cela n’a pas de sens. Dans ce cas-là le chiffre d’affaires que nous réalisons en 6 jours sera tout simplement reparti sur sept jours et de plus nous aurons davantage de frais. »


Le cabinet de l’échevin des classes moyennes Koen Kennis a déjà fait des promesses en ce sens : « Ce sera le cas surtout au niveau national et aux Pays-Bas. Pour certains créneaux, comme la mode et le secteur culinaire, nous allons mettre sur pied une communication internationale plus vaste », apprend-on.


Ni la première et certainement pas la dernière

Anvers n’est ni la première et certainement pas la dernière ville à vouloir autoriser le shopping le dimanche. La ville de Gand a elle aussi manifesté son intérêt et à Courtrai des négociations seraient en cours. Actuellement les ouvertures dominicales sont déjà permises dans les villes balnéaires et d’autres centres touristiques reconnus, tels qu’ Ypres et Tongres, voire même Maasmechelen ( avec son centre outlet).


Selon Karel Van Eetvelt, administrateur délégué de l’Unizo, cette évolution est inévitable, tout comme on peut le constater dans nos pays voisins (en France la discussion bat son plein et les Pays-Bas ont récemment cédés).

 

Pourtant Van Eetvelt s’inquiète : « Les indépendants travaillent six jours par semaine, durant plus de huit heures par jour. Je pense qu’eux aussi ont droit à un jour de repos à passer en famille ou pour se détendre. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Toys ‘R’ Us proche de la faillite

18/09/2017

Selon le journal d’affaires The Wall Street Journal, la chaîne de magasins de jouets Toys ‘R’ Us serait proche de la faillite.  La croissance des ventes online et les exigences plus strictes des fournisseurs en seraient les causes principales.

L'action de réductions pour Shoptalk Europe touche à sa fin

14/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

« L’UE doit créer un cadre plus précis pour l’e-commerce »

13/09/2017

Selon la députée européenne Marietje Schaak, la Commission européenne devrait créer un cadre plus précis pour l’e-commerce, pour éviter que de grandes entreprises internet déterminent elles-mêmes les normes du commerce digital.

L’Europe souhaite un meilleur encadrement pour les franchisés

13/09/2017

Hier, le Parlement européen a adopté le rapport ‘Sur le fonctionnement du franchisage dans le secteur du commerce de détail’.  Il reprend plusieurs points qui devraient renforcer la position du franchisé.

Google conteste l’amende record infligée par l’UE

12/09/2017

Alors que Google semblait prêt à procéder aux adaptations nécessaires afin de conformer son service Google Shopping à la législation européenne, le géant américain a finalement décidé de déposer un recours contre l’amende record infligée par l’UE.

Vivez l’avenir du retail au ‘Paris Retail Week’

12/09/2017

(Publireportage) Venez découvrir les nouvelles tendances du retail au Paris Retail Week du 19 au 21 septembre. Un salon professionnel, un événement de réseautage et surtout une plate-forme de connaissances avec plus de 200 conférences en accès libre.

Back to top