Comeos organise le premier Sunday Shopday | RetailDetail

Comeos organise le premier Sunday Shopday

Comeos organise le premier Sunday Shopday

Comeos, la fédération belge du commerce et des services, se propose de faire du dimanche 5 octobre un jour de fête. L’objectif de ce Sunday Shopday est d’inviter un maximum de magasins à ouvrir leurs portes et parallèlement, d’organiser une série d’évènements.

 

Evènements et activités

L’idée est de profiter de l’ouverture exceptionnelle du dimanche 5 octobre pour organiser toutes sortes d’évènements. Il ne s’agit donc pas d’attirer les clients avec des réductions plus folles les unes que les autres, mais bien de faire la fête.

 

Si à l’origine de cette initiative on ne trouvait que quelques chaînes de vêtements, membres de Comeos, elle a pris aujourd’hui bien plus d’ampleur. En effet, dans le cadre de la loi  sur les ouvertures du dimanche, plus de 150 villes et communes ont déjà donné leur accord.

 

Le site Sunday Shopday renseigne les commerçants, consommateurs et bourgmestres sur les tenants et aboutissants de l’opération. Comeos fournit le matériel de promotion.

Déjà plus de 1.500 participants

« A l’heure où internet gagne du terrain, les commerçants doivent être à la disposition de leurs clients », affirme Hans-Peter Stadler, marketing director de C&A quand on l’interroge sur cette initiative. « Les clients souhaitent des horaires d’ouverture plus larges mais aussi pouvoir faire leurs courses le dimanche. Le Sunday Shopday est un évènement qui est appelé à prendre de l’ampleur et dont je pense que le consommateur suivra l’évolution avec beaucoup d’intérêt. Ce type d’initiative ne peut être que bénéfique au secteur. »

 

Plus de 1.500 commerçants ont déjà annoncé leur participation. D’ici peu, la liste complète des participants sera consultable dans une catégorie séparée de l’app Open2424.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Pabo poursuit ses activités sous l’étendard ‘be you’

21/06/2018

Le groupe allemand Beate Uhse – spécialisé dans les accessoires érotiques et maison-mère de Pabo –, déclaré en faillite l’an dernier, poursuivra ses activités sous un nouveau nom. Désormais l’accent se situera sur le commerce en ligne.

Fox & Cie ouvre un 17ème magasin de jouets à Tournai

21/06/2018

La chaîne wallonne de magasins de jouets Fox & Cie a ouvert son 17ème point de vente dans le centre commercial Les Bastions à Tournai. « Quelle crise du marché du jouet ? », se demande l’enseigne.

Tom&Co vise 100 nouveaux points de vente en France

21/06/2018

L’enseigne belge d’animaleries Tom&Co poursuit son expansion sur le marché français : un 25ème magasin vient d’ouvrir ses portes à Nantes, selon le nouveau concept, et sept autres ouvertures sont prévues d’ici la fin de l’année.

La France envisage une taxe sur l’e-commerce

21/06/2018

A l’avenir les commandes en ligne pourraient devenir plus chères pour les consommateurs français : une nouvelle proposition de loi prévoit une taxe de 1 à 2% sur le prix de vente, en fonction de la distance de livraison.

L’enseigne de jouets La Grande Récré jette l’éponge en Belgique

20/06/2018

L’enseigne de jouets française La Grande Récré est en grave difficulté financière et veut dès lors se concentrer sur son marché domestique. Lundi prochain la branche belge déposera le bilan : 16 magasins fermeront, 95 personnes perdront leur emploi.

Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.