Hema s’enfonce encore plus loin dans le rouge

Hema s’enfonce encore plus loin dans le rouge

Au cours de son 2ème trimestre la perte de la chaîne de grands magasins néerlandaise Hema a atteint 30,1 millions d’euros et son chiffre d’affaires a régressé de 1,4%, malgré l’ouverture de nouveaux magasins au Royaume-Uni et en France.

Déploiement du nouveau concept au détriment du chiffre d’affaires

L’ouverture de nouveaux magasins a partiellement limité les dégâts : alors que le chiffre d’affaires comparable est en recul de 4,6%, le chiffre global grâce à l’expansion du réseau de magasins n’a baissé ‘que’ de 1,4% (247,6 millions d’euros) comparé à l’an dernier.


Par ailleurs l’enseigne continue de s’enfoncer dans le rouge : la perte nette se chiffre à 30,1 millions d’euros, contre 7,6 millions d’euros pour la même période l’an dernier. L’EBITDA chute de 22% à 18,4 millions d’euros.


Selon Hema ces mauvais résultats s’expliquent par la mise en place de son  nouveau concept de magasin sur son marché domestique néerlandais au cours du trimestre écoulé. Les magasins sont restés ouverts, mais les travaux ont affecté le chiffre d’affaires.


Gain de cause concernant les services notariaux

Lors de la publication des résultats Hema a également évoqué les procédures judiciaires entamées à l’encontre de l’enseigne par deux franchisés qui prétendent avoir droit à un montant de 29 millions d’euros provenant du fonds de marketing et de stratégie de l’entreprise. Ce fonds permet de payer des actions marketing et est financé par des fournisseurs de Hema. La chaîne a laissé entendre qu’elle s’opposerait à cette plainte.


Toujours au chapitre juridique, Hema a obtenu gain de cause concernant ses services notariaux : le tribunal ne voit aucune objection à ce que Hema se lance dans la vente de testaments et de contrats de vie commune. La Koninklijke Notariële Beroepsorganisatie (KNB) avait introduit une plainte contre le service notarial de la chaîne, estimant que Hema ne se conformait pas au devoir de  diligence des notaires. Le tribunal en a jugé autrement et autorise Hema à poursuivre ses activités notariales. La KNB a annoncé qu’elle irait en appel contre cette décision.

 

Tags: