IDF, l’ancien Belgian Sky Shops, s’envole vers l’Afrique

IDF, l’ancien Belgian Sky Shops, s’envole vers l’Afrique

Belgian Sky Shops, qui gère les magasins des aéroports de Bruxelles et Charleroi, se déploie en Afrique sous le nouveau nom International Duty Free. L’entreprise entend également lancé l’enseigne ‘The Belgian Chocolate House’ à l’international.

Focus sur l’Afrique

Belgian Sky Shops se lance à l’international, confirme le CEO Nicolas Van Brandt dans un entretien avec le journal De Tijd /L’Echo. Pour ce faire l’entreprise, filiale de NPM, un holding d’Albert Frère, a été rebaptisée International Duty Free (IDF) : « Vu nos projets d’internationalisation notre ancien nom ne couvrait plus nos activités. Nous voulons nous implanter à l’étranger et hors des aéroports », explique-t-il.


IDF se focalisera sur l’Afrique, où l’entreprise a décroché le contrat pour la zone hors taxes autour des immeubles de l’ONU à Nairobi (Kenya). « Nairobi est le plus grand quartier général de l’ONU, après New York et Genève », indique Van Brandt, convaincu que l’ONU pourrait devenir un client important : « Ils ont d’autres quartiers généraux sur le continent africain. De plus, partout où les casques bleus sont présents, il y a des magasins taxfree. »


Déploiement mondial de ‘The Belgian Chocolate House’

Avec ses 368 employés dans les aéroports de Bruxelles et Charleroi, Belgian Sky Shops a réalisé un chiffre d’affaires de 175 millions d’euros en 2014, soit une hausse de 8% par rapport à 2013. Environ 30 millions d’euros de ce chiffre d’affaires proviennent des trois magasins de chocolat que le groupe exploite à Bruxelles-Midi (depuis début 2014) et à Brussels Airport. Sous l’étendard ‘The Belgian Chocolate House’ l’entreprise y vend des chocolats et pralines de marques belges renommées, comme Godiva, Neuhaus et Corné Port-Royal.


Van Brandt : « Nous voulons exporter ce modèle vers des centres urbains en Océanie, en Asie, aux Etats-Unis et au Moyen-Orient ».  D’ici deux ans les premiers magasins devraient ouvrir leurs portes en Asie et plus de dix magasins aux Etats-Unis. En vue de cette expansion IDF souhaite collaborer avec de grands acteurs du secteur ‘duty free’ dans les aéroports où le groupe n’est pas présent.

Tags: