Jef Colruyt et Pierre-Olivier Beckers empochent de beaux salaires en 2012

 Jef Colruyt et Pierre-Olivier Beckers empochent de beaux salaires en 2012

Les top-managers de Colruyt et Delhaize, Jef Colruyt et Pierre-Olivier Bekcers, ont bien gagné leur vie en 2012, comme le révèle le classement établi par le journal De Tijd, sur base des rapports annuels des 20 principales entreprises cotées à la bourse de Bruxelles.

Jef Colruyt ‘sous-estimé’

C’est la première fois que le discounter de Hal publie le salaire individuel de son grand patron. Jusqu’à présent il fallait se contenter de suppositions quant au montant de ses revenus, car Colruyt publiait uniquement le salaire global du haut management dans son ensemble, mais une loi du 10 avril 2010 ne le permet plus.


En 2012 Jef Colruyt a gagné au total 2,54 millions d’euros  : 1,14 million d’euros  en tant que CEO (salaire fixe + bonus) et 1,4 million d’euros en tant que président du conseil d’administration (rémunération + participation aux bénéfices). Dans son classement des salaires de l’année dernière  De Tijd avait estimé ses revenus à 1,55 million d’euros pour 2011, « une très nette sous-estimation » comme il s’avère aujourd’hui, admet le journal.


Avec ses 2,54 millions d’euros, le salaire perçu par Jef Colruyt est de 1,31 million d’euros inférieur à celui de Pierre-Olivier Beckers : l’année dernière le grand patron de Delhaize a gagné 3,01 millions d’euros (+4,2%) et se situe ainsi en quatrième position dans le classement des top-managers les mieux rémunérés du Bel20.


Des salaires inférieurs par rapport à certains pays européens

En 2012 le CEO d’une grande entreprise belge cotée en bourse gagnait en moyenne 1 ,96 million d’euros, soit plus de 10% en moins par rapport à 2011 (l’année dernière on notait également une baisse de 5%) : les bonus principalement ont sérieusement diminué.


Le grand patron d’AB InBEv, Carlos Brito, pour qui l’année 2011 fut décevante et qui  avait alors dû céder sa première place dans ce classement de prestige, a  reconquis en 2012 sa place de top-manager le mieux rémunéré du Bel20 : son salaire l’année dernière s’élevait à 3,92 millions d’euros, soit une hausse de pas moins de 57,4%.


Toutefois les salaires moyens de près de 2 millions d’euros des hauts managers du Bel20 sont nettement inférieurs par rapport à certains autres pays européens.  En Allemagne par exemple le salaire moyen des CEO de grandes entreprises cotées en bourse est de 5,3 millions d’euros. Mais le plus gros salaire revient à Martin Winterkorn, CEO de Volkswagen, qui a encaissé quelque 14,5 millions d’euros.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nouvelle progression de 10% des dépenses online en Belgique

14/12/2017

Au cours des trois derniers trimestres les Belges ont dépensé 7,35 milliards d’euros online, soit 10% de plus comparé à la même période l’an dernier. Le cap prévu des 10 milliards d’euros de dépenses reste donc atteignable, estime GfK.

Le nouveau numéro du Magazine RetailDetail est disponible en ligne

13/12/2017

Oui, il y a du beau monde sur la couverture de l’édition de décembre du Magazine RetailDetail, à l’occasion de la sortie de notre livre. Mais surtout feuilletez ce magazine jusqu’au bout, car il déborde d’interviews passionnantes avec de grands noms de l’univers du retail.

Colruyt Group : CA en hausse, bénéfice en baisse

12/12/2017

La pression promotionnelle accrue dans le retail alimentaire belge pèse sur les résultats de Colruyt Group, comme en témoignent les chiffres semestriels. Malgré une hausse du chiffre d'affaires et de la part de marché, les marges diminuent.

L'enseigne de vélos Fiets! pédale vers la Wallonie

12/12/2017

Après une année difficile la chaîne de magasins de vélos Fiets! se prépare à une nouvelle phase de croissance sous la direction d’un nouveau PDG. Au programme notamment une expansion vers Bruxelles et la Wallonie.

« Shop For Geek joue un rôle de pionnier »

11/12/2017

Envie d’un mug Game of Thrones, d’un parapluie Harry Potter ou d’un T-shirt Assassin’s Creed ? Dans ce cas, filez chez Shop For Geek, la première chaîne belge de magasins d’articles de merchandising.

Un Belge nommé comme CEO ad intérim d’Intertoys

07/12/2017

Stefaan Vansteenkiste a été désigné comme CEO ad intérim de l’enseigne de jouets Intertoys et ce dans le cadre de la reprise d’Intertoys par Alteri, finalisée ce lundi. Vansteenkiste dirigera l’entreprise jusqu’à la nomination d’un CEO permanent.

Back to top