Les ventes de feux d’artifice en baisse suite aux amendes SAC | RetailDetail

Les ventes de feux d’artifice en baisse suite aux amendes SAC

Les ventes de feux d’artifice en baisse suite aux amendes SAC

Les Sanctions Administratives Communales (SAC) ont fait chuter les ventes de feux d’artifice, rapporte l’agence de presse Belga après avoir interrogé plusieurs commerçants. De plus par rapport à l’an dernier, le Belge a réduit de moitié le budget consacré à cette tradition de fin d'année.

Dissuasion du consommateur

En Belgique la vente de feux d’artifice aux particuliers est sévèrement règlementée, mais cette année les Sanctions Administratives Communales (amendes SAC) et les communiqués dans les médias ont doublement dissuadé les consommateurs, affirment les commerçants.


« Les informations diffusées dans les médias sont souvent inexactes et présentent l’usage des feux d’artifice de façon péjorative », explique Ronny Luypaers de Zeno à Olen. « De plus le consommateur hésite à s’en procurer à cause des amendes SAC. » Cette règlementation prête à  confusion, estime-t-il : « Nous recevons d’innombrables appels de clients nous demandant ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. »


Les Hollandais dépensent deux fois plus

Koen Buschgens de Edruco à Kapellen confirme cette tendance à la baisse : « La tolérance zéro à Anvers a fait chuter nos ventes de 20% cette année », indique le commerçant. Heureusement il y a les Hollandais pour compenser : « Les Hollandais dépensent en moyenne 200 euros en feux d’artifice, ils sont nos principaux acheteurs, alors que les Belges y consacrent 100 euros maximum. »


Glenn Vanthournout de Loods 8 à Bruges ne panique pas encore, malgré un démarrage plus tardif et une régression des ventes de 15% par rapport à l’an dernier. « Apparemment les gens pensent qu’il est dangereux d’avoir du feu d’artifice chez soi, mais c’est un mythe », affirme-t-il. Il est convaincu que les ventes augmenteront durant les derniers jours avant la Saint-Sylvestre.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt Group franchit une nouvelle étape sur le marché de l’occasion

20/04/2018

 

Avec sa plate-forme en ligne NewStory, Colruyt poursuit sa conquête du marché d’articles pour bébés de seconde main.  La nouvelle plate-forme se base sur l’ancien Dreambaby Tweedehands, un webshop avec deux points de collecte et de retrait axé sur les articles pour bébés d’occasion.

The Future Of Shopping remporte le prix de Managementboek van het Jaar

20/04/2018

RetailDetail est fier d’annoncer que le prix de Managementboek van het Jaar 2018 a été attribué au livre The Future of Shopping : Waar iedereen retailer is de Pauline Neerman et Jorg Snoeck.

Le cap des 100 millions d’abonnés Amazon Prime a été franchi

19/04/2018

Amazon, le géant du e-commerce, a franchi le cap des 100 millions d’abonnés Prime.  Et ce n’est là qu’un des nombreux jalons que le PDG Jeff Bezos mentionne dans sa lettre annuelle adressée aux actionnaires.

Les distributeurs et transporteurs exigent des poids lourds moins polluants

19/04/2018

35 entreprises, dont Colruyt, Carrefour et Ikea, appellent l’Europe à obliger les constructeurs de poids lourds à réduire leurs émissions de CO2 d’un quart d’ici 2025.  « Totalement irréaliste », réagit le porte-parole des constructeurs.

JD.com va ouvrir 1000 magasins par jour

17/04/2018

JD.com envisage l’ouverture de pas moins de 1000 supermarchés par jour en Chine. Avec cet objectif impressionnant, le numéro deux du e-commerce chinois confirme son ambition de conquérir aussi le marché offline.

Hans Anders franchit le cap des 200 millions d'euros de CA

12/04/2018

 En 2017 la chaîne d'optique néerlandaise Hans Anders a vu son chiffre d'affaires progresser de 6% à 203,7 millions d'euros. Parallèlement le lunetier annonce son retrait du marché français.