Marks & Spencer : nouveau recul des ventes non-food

Marks & Spencer : nouveau recul des ventes non-food

Pour le douzième trimestre consécutif Marks & Spencer enregistre une baisse de son chiffre d’affaires dans le segment non-food. Grâce à la hausse des ventes food, le chiffre d’affaires  global progresse néanmoins de 2,3%. 

Le nouveau site web impacte les résultats


Le chiffre d’affaires total des ventes de vêtements progresse de 0,1%, alors qu’  à données comparables il recule de 0,6%. Pourtant le CEO Marc Bolland croit à un revirement et indique que l’installation du nouveau site web pèse sur les résultats : « Nous avons vu une poursuite de l'amélioration dans l'habillement, même si comme attendu la mise en place du nouveau site internet M&S.com a eu un impact sur les ventes. »


Selon les analystes, en ce moment les ventes sur le site web sont moindres, parce que les clients doivent à nouveau se faire enregistrer et se familiariser avec le nouveau site. Précédemment le CEO Bolland avait déjà prévenu que ce processus nécessiterait six mois. Au premier trimestre le chiffre d’affaires de M&S.com a régressé de 8,1%.


Au Royaume-Uni le chiffre d’affaires a progressé de 2,0% (+ 0,3% à données comparables), alors que le chiffre d’affaires international a grimpé de 4,7%. Les ventes dans le segment alimentaire ont augmenté de 4,2%  (+1,7% à données comparables).

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: