« Douglas veut fermer 500 magasins »

Shutterstock.com

La chaîne de parfumeries Douglas envisagerait de fermer 500 de ses 2 400 magasins en Europe. Le détaillant avait déjà annoncé vouloir analyser son réseau de magasins sous un regard critique.

 

Numérisation

L’annonce de la fermeture de 500 succursales provient du magazine Manager, généralement bien informé. En Allemagne, 50 des 430 magasins fermeraient leurs portes, principalement dans les petites villes. Les réorganisations majeures auraient lieu en Espagne et en Italie où, suite à des acquisitions, Douglas exploite un réseau comprenant bon nombre de très petits magasins.

 

Pour l'instant, la société ne souhaite toutefois pas confirmer les chiffres. « En été, nous avions annoncé que, dans le cadre de notre stratégie d'entreprise et dans le contexte d'un climat de marché bouleversé par la pandémie de coronavirus, nous allions analyser notre réseau de magasins. L'activité de Noël, importante pour nos magasins, serait également prise en compte. Nous n’avons pas encore pris de décisions définitives », a expliqué la chaîne à RTL.

 

Douglas se concentre depuis un certain temps déjà sur l’approfondissement de la numérisation. Une stratégie qui porte ses fruits puisque, l'année dernière, un tiers du chiffre d'affaires, soit environ 1 milliard d'euros, avait déjà été généré par le commerce électronique. Selon les initiés, la baisse du chiffre d’affaires pendant la période de Noël a été relativement limitée grâce à la forte croissance des ventes en ligne, en tous cas en comparaison avec d’autres acteurs du secteur.

 

Critiques

En Allemagne, les magasins non essentiels sont fermés depuis la mi-décembre. Douglas avait été critiqué pour avoir initialement voulu maintenir ses magasins ouverts, arguant qu'il vendait principalement des articles de droguerie. Cela a valu à la PDG, Tina Müller, une levée de boucliers, qui l’a finalement fait revenir sur sa décision. Depuis lors, tous les magasins Douglas sont fermés en Allemagne.