Kingfisher veut racheter Mr.Bricolage

Kingfisher veut racheter Mr.Bricolage

Kingfisher souhaite reprendre la chaîne française de DIY  Mr.Bricolage. Le groupe britannique est en ‘négociations exclusives’ avec les franchisés de Mr. Bricolage et les actionnaires familiaux.

« Conditions améliorées pour les franchisés »

Kingfisher veut racheter la part de 41,9%  détenue par les franchisés (réunis sous l’ANPF) et la part de 26,2% de la famille Tabur, au prix de 15 euros par action, pour ensuite racheter  la part des minoritaires au même prix. Cette opération valorise Mr. Bricolage à environ 275 millions d’euros.


« Dans le cadre de cette transaction, le réseau existant de franchisés et d'affiliés de M. Bricolage sera maintenu et ses membres se verront offrir des conditions commerciales améliorées », promet Kingfisher, qui espère pouvoir finaliser l’accord d’ici février 2015, y compris l’obtention du feu vert des autorités de la concurrence.


900 magasins  supplémentaires

Cette opération permettrait à Kingfisher, déjà propriétaire en France de Castorama et Brico Dépôt, d’enrichir son portefeuille français en y ajoutant « une troisième enseigne, solide et complémentaire », a déclaré Ian Cheshire, directeur général du groupe britannique, qui parle d’une « opportunité attractive de croissance », bien que l’an dernier Mr. Bricolage ait vu son bénéfice net chuter de 39,8% à 6,8 millions d’euros.


Avec une part de marché de 12%, Mr. Bricolage est numéro trois sur le marché du bricolage français, après Adeo (Leroy Merlin, Bricoman) et Kingfisher. Fin décembre la chaîne comptait 809 points de vente en France et 69 magasins à l’étranger dans dix pays.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Brico met fin à son action épargne pour cause de fraude

01/08/2017

La chaîne de bricolage Brico a décidé de stopper son action épargne après la découverte d’une fraude massive aux timbres. Test-Achat estime que Brico aurait dû mieux traiter le problème, l’invitant à se focaliser sur les fraudeurs. 

Intergamma : agitation après la défection du plus gros actionnaire

01/08/2017

Le groupe irlandais CRH, qui détient tout juste moins de 50% des parts de la chaîne de magasins de bricolage Intergamma, a fait part de son souhait de les vendre. Les autres actionnaires ne disposent pas de solution satisfaisante pour l’avenir. 

Gamma lance une nouvelle application

03/07/2017

L’enseigne de bricolage Gamma a lancé une nouvelle application mobile qui, en plus de ses points de service et son webshop, doit soutenir sa stratégie numérique.

BigMat ouvre sa première filiale bruxelloise

03/07/2017

L'enseigne de bricolage BigMat a ouvert sa première filiale à Bruxelles, dans la rue Arthur Maes à Haren plus précisément. Jusqu’à présent, la chaîne était uniquement présente en Wallonie.

La coopérative Menouquin s’affilie au groupe Hagebau

10/05/2017

Afin de poursuivre son développement, Menouquin, la plus grande coopérative belge dans le domaine de l’outillage, de la quincaillerie et du bricolage, s’affilie à la coopérative allemande Hagebau.

La Région flamande à son tour interdit l’utilisation de Roundup (mais pas la vente)

27/04/2017

Quelques mois après la Wallonie, la Flandre à son tour veut interdire l’utilisation de Roundup et d’autres herbicides à base de glyphosate. Bizarrement le produit restera en vente dans les magasins.

Back to top