1 Belge sur 4 envisage l’achat d’un ‘smart speaker’

1 op 4 Belgen wil smart speaker kopen

Selon une nouvelle étude, le Belge est ouvert à la technologie vocale et au commerce vocal. Un Belge sur cinq converse régulièrement avec des assistants vocaux, tels que Siri ou Alexa d’Amazon.


Plusieurs fois par jour

Dans quelle mesure les Belges ont-ils adopté la technologie vocale et dans quel but l’utilisent-ils ? C’est à ces questions que ‘Listen to Voice’ – une étude réalisée à la demande de iProspect et menée auprès de 575 répondants âgés de 18 à 65 ans – a tenté de répondre.


60% des Belges ont déjà entendu parler d’assistants vocaux et environ 20% y ont effectivement recours. Les assistants les plus connus sont Siri d’Apple, Google Assisant et Alexa d’Amazon. Google Assistant est le plus utilisé : 20% des répondants y ont recours plusieurs fois par jour et 11% quotidiennement.


La technologie vocale est utilisée avant tout pour faire des recherches sur internet (76%), pour écouter de la musique (41%) et pour trouver son chemin (41%). 32% des répondants s’en servent également pour s’amuser. En outre les utilisateurs y ont recours surtout lorsqu’ils sont seuls, par exemple à la maison ou dans la voiture. Seuls 15 à 18% des personnes interrogées l’utilisent en public.


Ouvert au commerce vocal

Actuellement les achats en ligne représentent à peine 2% de l’utilisation de la technologie vocale et les commandes en ligne (de repas par exemple) seulement 4%. Néanmoins 36% des utilisateurs se montrent relativement ouverts à l’achat de produits ou de service via le commerce vocal.


L’utilisation de ‘smart speakers’ par contre est déjà un peu plus courant en Belgique : environ 10% des Belges disposent chez eux d’un assistant intelligent, comme Amazon Echo ou Google Home. A noter qu’un répondant sur quatre envisage l’achat d’une enceinte intelligente.