Aldi veut doubler le nombre de ses magasins britanniques d’ici 2021 | RetailDetail

Aldi veut doubler le nombre de ses magasins britanniques d’ici 2021

Aldi veut doubler le nombre de ses magasins britanniques d’ici 2021

La branche britannique d’Aldi compte ouvrir 50 à 65 magasins par an, afin de doubler le nombre de ces points de vente d’ici 2021. D’ici là le discounter allemand comptera 1000 magasins sur le territoire britannique.

Atteindre le cap des 1000 magasins

Au cours des 7 années à venir Aldi souhaite ouvrir 500 nouveaux magasins en Grande-Bretagne et ainsi doubler le nombre de ses points de vente d’ici 2021. Une information que révèle un rapport interne du discounter et qui été  confirmée par le managing director Matthew Barnes d’Aldi UK : « Dans un avenir proche l’objectif est d’ouvrir 65 nouveaux magasins par an. Atteindre le cap des 1.000 magasins nous paraît tout à fait faisable. »


Parallèlement Aldi envisage la rénovation et l’extension de ses magasins existants. Barnes indique qu’une extension s’impose non seulement pour les magasins, mais surtout pour les parkings de nombreux points de vente, car autrement Aldi « risquerait d’être victime de son propre succès, ce qui entraînerait de longues files sur les parkings et aux caisses. » Le budget prévu pour ces ambitieux projets n’a pas été communiqué.


Le consommateur britannique de plus en plus attentif aux prix

Tout comme chez nous, les discounters aux Royaume-Uni ont le vent en poupe, étant donné que les consommateurs sont de plus en plus attentifs aux prix : Aldi y a connu une croissance 35% par an et vient d’être nommé ‘Grocer of the Year’ pour la deuxième année consécutive.


Aldi a déjà raflé des millions de clients aux quatre grands (Tesco, Asda, Sainsbury’s et Morrisons). Ainsi Sainsbury’s annonçait dernièrement une baisse de son chiffre d’affaires de 1,1% sur base comparable, et ce après neuf années de croissance continue. Tesco pour sa part parle de sa pire performance en 40 ans, faisant référence explicitement aux discounters qui leur chipent de plus en plus de clients.


De son côté Morrisons prend les devants : l’enseigne veut se transformer en discounter et envisage des réductions de prix à hauteur d’ 1 milliard de livres sur les trois années à venir.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Des poses torrides dans le rayon des produits frais

20/04/2018

Les experts météorologiques de RetailDetail Food prévoient déjà un été torride pour le secteur des FMCG.  Pourquoi ?  C’est ce que dévoile sans détours notre aperçu hebdomadaire sérieusement épicé.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.

Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.

Des produits pour bébés viennent élargir l’assortiment de marques distributeur chez Lidl

19/04/2018

Lidl peut tout doucement échanger son rôle de discounter contre celui de retailer complet.  La chaîne de supermarchés lance sa propre gamme de produits pour bébés de marques distributeur Lupilu et Cien, déjà fortement appréciées par la clientèle.

Unilever affecté par la faiblesse du dollar

19/04/2018

 

Unilever a vu son chiffre d’affaires baisser de plus de 5% suite aux effets de change négatifs.  Sans cet impact, le chiffre d’affaires du groupe de produits alimentaires et de soins personnels aurait progressé de 3,4%.

Greenyard se charge de la logistique des produits frais pour les magasins Carrefour indépendants

19/04/2018

Une collaboration exclusive entre Carrefour Belgium et le fournisseur de produits frais Greenyard a pour but d’élever le niveau de l’offre de produits frais dans les points de vente de plus petite taille.