Baronie poursuit son expansion en reprenant Duc d’O

Baronie poursuit son expansion en reprenant Duc d’O

Le groupe Baronie de Furnes reprend la Chocolaterie Duc d’O de Kruibeke. Il y a trois ans le groupe avait déjà acquis Stollwerck (propriétaire notamment de la marque Jacques) et la Chocolaterie Kathy à Bruges.

Accumulation de pertes chez Duc d’O

Fondé en 1983 par Hendrik Verhelst, Duc d’O fabrique environ 30 tonnes de produits à base de chocolat par jour. L’entreprise doit sa réputation à ses truffes, mini pralines et pralines à la liqueur.


Toutefois ces dernières années Duc d’O a connu des difficultés financières. Au cours de l’exercice 2013 son chiffre d’affaires a diminué de 27,839 millions d’euros à 27,351 millions d’euros, entraînant une perte de 3,213 millions d’euros ; le groupe ayant déjà plongé dans le rouge l’année auparavant avec un malus de 1,975 millions d’euros. La perte reportée atteint ainsi 7,661 millions d’euros.


Baronie multiplie les reprises

A présent Duc d’O a été repris par Baronie, un groupe chocolatier de Furnes, propriété du Néerlandais Fons Walder. Pour Baronie cette acquisition constitue une nouvelle étape dans son expansion.


Au cours de l’année 2011, le groupe avait déjà repris deux autres entreprises chocolatières : d’une part les produits de consommation européens de Barry Callebaut, regroupés sous l’entreprise Stollwerck (avec dans son portefeuille notamment les marques Jacques et Sarotti) ; et d’autre part le chocolatier brugeois Kathy (spécialisé dans les bouchées, œufs de Pâques et fruits de mer), qui risquait de faire naufrage.


Aujourd’hui Baronie est une entreprise marquante du secteur chocolatier, avec des unités de production en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Suisse. Le groupe fabrique à la fois des produits de marque et des labels privés.

 

Tags: