Bonduelle affiche un chiffre d’affaires annuel proche de 2 milliards d’euros

Bonduelle affiche un chiffre d’affaires annuel proche de 2 milliards d’euros

Bonduelle, le spécialiste du légume en conserve et surgelé, annonce des ventes de 1,98 milliards d’euros. Cela signifie une croissance de 4,1% à taux de change constants contre 1,92 milliards un an plus tôt, ce qui est supérieur à l’objectif annuel déjà revu à la hausse en février dernier.

Un chiffre d’affaires en progression de 3,2%

En considérant un impact défavorable de change de 17,5 millions d’euros, essentiellement lié à la dévaluation du rouble, le chiffre d’affaires de Bonduelle a fait un bon de 3,2%. « Une bonne progression malgré l’abattement de la consommation et la concentration de la distribution en Europe, l’incendie de l’usine canadienne de Tecumseh (Ontario) jusque-là en pleine campagne de production ou l’embargo russe et la dévaluation du rouble », indique le groupe dans son communiqué.

Les ventes de Bonduelle ont néanmons grimpé plus lentement au second trimestre, de 2,2% en données constantes et de 3,8% en publié (+4,1% au niveau groupe), à 493,2 millions. Pour l’ensemble de l’exercice, c’est le pôle légume frais qui a comptabilisé la plus forte croissance (+7,6%), suivi des légumes surgelés (+5,2%) et de la conserve (+2,3%).

En ce qui concerne les perspectives de rentabilité, le groupe indique que la « remarquable performance commerciale » enregistrée renforce la perspective de croissance du résultat opérationnel courant ajustée en février de 7% à 12% à taux de change constants. Soit un écart de profit compris entre 110 millions et 115 millions d’euros, contre 106 à 109 millions précédemment.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

Back to top