Colruyt investit dans les grillons

Colruyt stapt in krekelbedrijf
Foto: Kriket

Colruyt prend une participation minoritaire dans Kriket, le producteur bruxellois de barres de céréales à la farine de grillons. Son fondateur Michiel Van Meervenne veut utiliser les fonds récoltés pour stimuler les ventes et développer de nouveaux produits.

 

« Partenaire rêvé »

Selon De Tijd, Colruyt va investir « plusieurs centaines de milliers d’euros » dans la start-up qui a commencé à vendre des barres de céréales à la farine de grillons l’année dernière. Outre les insectes, les barres Kriket contiennent principalement des céréales et des noix. Ces snacks sont déjà en vente chez Aveve, AS Adventure et Bioplanet. Au total, on peut les trouver dans 350 magasins en Belgique.

 

La collaboration avec Colruyt trouve son origine chez Kriket elle-même : « Nous voulons sortir des insectes de leur niche et en faire une source mainstream de protéines durables. Dans cette optique, Colruyt est le partenaire rêvé », déclare Michiel Van Meervenne. Ces capitaux lui permettront d’engager des collaborateurs supplémentaires et de développer de nouveaux produits, comme un « granola aux grillons ». D’autres nouveautés seront mises sur le marché en étroite concertation avec l’enseigne de supermarchés : « Colruyt connaît le consommateur mieux que personne. La chaîne est ainsi parfaitement placée pour proposer des produits que nous pourrons agrémenter d’une touche de grillons », explique Michiel Van Meervenne.

 

Kriket a écoulé 100 000 barres de céréales aux grillons en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas, en République tchèque et au Royaume-Uni l’an dernier. Des résultats nettement inférieurs aux ambitions initiales de la start-up, mais « je suis convaincus qu’avec l’aide de Colruyt, nous pourrons rendre les grillons aussi normaux que des crevettes ou des scampis d’ici 2030 ».