Danone Belgique supprime les emballages carton autour des yaourts

Danone Belgique supprime les emballages carton autour des yaourts

Grâce à la suppression le mois prochain des suremballages cartons autour des pots de yaourts vendus par 4, Danone Belgique économisera 350 tonnes de carton par an, soit 372 tonnes de CO2. Cette démarche s’inscrit dans l’engagement de Danone en 2008 à réduire son émission de CO2 de 30% d’ici la fin de cette année.

Activia, Vitalinea et Danone & Fruit

A partir du mois de mars Danone n’emballera  plus ses yaourts des marques Activia, Vitalinea et Danone & Fruit dans une enveloppe carton. Cette décision a nécessité un travail préparatoire de plusieurs mois, car Danone doit évidemment, malgré la suppression de l’emballage carton,  continuer à se conformer aux règlementations légales en matière d’information (liste des ingrédients, mentions légales, valeur nutritionnelle, poids, adresse etc. – et ce dans les différentes langues nationales)


D’autre part l’emballage doit rester suffisamment attrayant et repérable dans le rayon frais, car selon une étude d’Action Plus en 2006 le consommateur veut et doit donc pouvoir trouver son produit endéans les 43 secondes.


Précédemment le géant des produits laitiers avait déjà fait un premier pas dans ce sens en réduisant la surface de carton de 20 à 34% sur les grands formats (packs de 8 et de 12), ce qui avait permis  une économie de 45 tonnes de carton, soit 48 tonnes de CO2 en moins sur base annuelle. Cette fois Danone va  plus loin encore en supprimant purement et simplement l’emballage carton. Cette nouvelle action concerne au total 29 références de produits et permettra d’épargner 350 tonnes de carton par an; l’équivalent de 60 ans de chauffage pour un ménage belge ou 143 vols aller-retour Bruxelles-New York.


Empreinte écologique

Ces 10 dernières années Danone a entrepris de nombreuses initiatives, afin de réduire son empreinte écologique. Grâce à ses recherches visant à alléger les emballages, Danone a réussi en 10 ans à  réduire de moitié le poids des petites bouteilles d’Actimel. De plus depuis le printemps dernier les petits flacons sont d’origine végétale. Autre trouvaille écologique : en ajoutant des bulles d’air aux emballages de yaourts, le taux de plastique a été réduit de 35% en 10 ans.


En septembre dernier Danone Belgique a conclu un partenariat avec le WWF, qui assistera Danone dans ses projets environnementaux pour le personnel et les consommateurs. Au mois de mars Danone Belgique proposera sur son site internet un outil développé par WWF, permettant à chacun de calculer son empreinte personnelle de CO2.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Forte croissance pour le torréfacteur Miko

20/09/2017

Durant le 1er semestre de 2017 le fabricant de café et d’emballages plastiques Miko a progressé de plus de 12%. Ainsi le groupe de Turnhout est sur la bonne voie en vue d’atteindre pour la première fois un CA annuel de plus de 200 millions d’euros.

Spadel investit 12,8 millions d’euros à Spa Monopole

20/09/2017

Le groupe Spadel va investir 12,8 millions d’euros sur son site d’embouteillage Spa Monopole. L’usine sera dotée d’une nouvelle ligne de production afin de faire face à la croissance des eaux aromatisées. L’extension sera achevée en février 2018.

Alpro bannit les graines de soja américaines

19/09/2017

Le fabricant de boissons à base de soja Alpro n’achète plus ses graines de soja aux Etats-Unis, mais uniquement en Europe et au Canada, afin d’avoir la garantie qu’il ne s’agit pas de soja génétiquement modifié.

Quel est l'impact de la nouvelle pyramide alimentaire sur l’industrie ?

19/09/2017

Le ‘Vlaams Instituut Gezond Leven’ a présenté une nouvelle pyramide alimentaire, qui correspond mieux aux idées actuelles en matière de nourriture saine. Toutefois l’industrie alimentaire craint des conséquences négatives.

Chute de l’action Heineken après le désengagement partiel des Mexicains

19/09/2017

Le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa), qui détenait 15% des actions de Heineken, a vendu pour 2,5 milliards d’actions du groupe brassicole néerlandais. D’emblée le cours de l’action a chuté à la bourse.

Le supermarché indépendant n’entend pas rater le train de l’e-commerce

18/09/2017

Dans les conversations à propos du futur de la distribution alimentaire, le mot d’e-commerce conserve quelque chose de magique. Les exploitants indépendants ont-ils franchi le pas ? Si non, qu’attendent-ils ? 

Back to top