Delhaize : CA en hausse et fusion « en bonne voie »

Delhaize : CA en hausse et fusion « en bonne voie »

La fusion entre Delhaize et Ahold d’ici mi-2016 est « en bonne voie », annonce le distributeur belge en marge de la publication de ses résultats du 3ème trimestre, durant lequel le chiffre d'affaires du groupe a augmenté, tandis que le bénéfice a reculé.

Chiffre d’affaires de 6,14 milliards d’euros

Delhaize « continue d’enregistrer de solides performances au troisième trimestre », a déclaré le CEO néerlandais Frans Muller. Le chiffre d’affaires du distributeur a progressé de 2,3% (à taux de change identiques) pour atteindre 6,14 milliards d’euros.  


Par contre le bénéfice net a chuté de 8,4% (à taux de change identiques) à 118 millions d’euros, en raison de charges non-récurrentes plus élevées liées à la réorganisation belge et à la préparation de la future fusion avec Ahold.


Belgique « première étape » en vue d’une croissance durable

En Belgique le chiffre d’affaires trimestriel a progressé de 2,2% à 1,2 milliard d’euros, le résultat opérationnel sous-jacent a augmenté de 3,6% et le chiffre d’affaires identique de +1%. « Notre retour à une croissance positive du chiffre d'affaires comparable en Belgique n'est que la première étape d'un repositionnement de nos activités en vue d'une croissance durable », explique le CEO.


« Durant le troisième trimestre, nos magasins ont été impactés par une grande rotation du personnel suite au départ volontaire de nombreux employés. Nous avons entamé le déploiement de notre nouvelle organisation en magasins qui sera implémentée dans 53 points de vente d’ici mi- novembre. »


Le Sud-Est de l’Europe affiche un solide croissance du chiffre d’affaires (+5,1%) : « Dans le Sud-Est de l'Europe, nous avons continué à bénéficier de bonnes ventes pendant l’été en Grèce, d'un excellent dynamisme en Roumanie et d’une belle croissance du chiffre d'affaires comparable en Serbie », commente Frans Muller.

 

Etats-Unis : chiffre d’affaires comparable en hausse de 1,7%

Aux Etats-Unis – où Delhaize, tout comme Ahold, réalise la majeure partie de son chiffre d’affaires – le chiffre d’affaires comparable a augmenté de 1,7%, mais la  croissance du chiffre d’affaires dans sa totalité s’est limitée à 0,1% (4,5 milliards de dollars). « Chez Delhaize America, la croissance des revenus a été portée par Food Lion, mais Hannaford a également enregistré une croissance positive des volumes ajustée pour les perturbations qui ont touché l’un de nos concurrents l'été dernier », indique le groupe.


« Nous avons fait d'importants progrès en ce qui concerne notre initiative stratégique clé "Easy, Fresh & Affordable" chez Food Lion en poursuivant la mise au point des marchés de Wilmington et de Greenville, en relançant 162 magasins à Raleigh il y a deux semaines et en nous préparant pour notre nouveau marché en 2016. »


« La fusion est en bonne voie »

Pour le quatrième trimestre Muller prévoit une croissance des volumes sur ses trois marchés-clés (les Etats-Unis, la Belgique et le Sud-Est de l’Europe) : « Nous nous réjouissons d'entamer cet important quatrième trimestre de l'année et nous sommes confiants quant à la réalisation de résultats et d’un cash-flow libre conformes aux prévisions. »


Quant aux préparatifs en vue de la fusion avec Ahold, le distributeur est resté vague : « Nous progressons bien dans notre projet de fusion avec Ahold et sommes en bonne voie pour clôturer la transaction mi 2016. » Durant les neuf premiers mois de l’année Delhaize a déjà consacré 28 millions d’euros aux coûts liés à la fusion, dont 9 millions au troisième trimestre.

 

Tags: