Des producteurs alimentaires belges plaident pour l’huile de palme

Des producteurs alimentaires belges plaident pour l’huile de palme

Quinze producteurs alimentaires belges ont créé une alliance en vue de rétablir l’image de l’huile de palme qui n’a pas toujours bonne réputation. A tel point que certains fabricants mentionnent spécifiquement l’absence d’huile de palme sur leurs produits.

Déforestation

Il y a différentes raisons à cette image péjorative de l’huile de palme : non seulement elle contient un taux important de graisses saturées, favorisant l’obésité ; mais elle entraîne également une déforestation importante dans les régions où elle est produite.


Or  dans l’alimentation occidentale l’huile de palme est un ingrédient souvent indispensable, utilisé notamment  dans les pâtisseries, les biscuits, les margarines ou encore les repas prêts à l’emploi. L’absence d’huile de palme changerait radicalement le goût de ces produits.


C’est pourquoi quinze producteurs alimentaires belges, dont Lotus Bakeries, Ferrero, Unilever, Vandemoortele et Sipef (un holding  belge produisant de l’huile de palme) ont formé une alliance afin de plaider en faveur d’une huile de palme durable.


Ces entreprises se sont engagées d’ici 2015 à utiliser uniquement de l’huile de palme ayant obtenu un certificat de l’organisation internationale d’huile de palme durable.

 

Tags: