L’enseigne Cru continue d'accumuler les pertes

L’enseigne Cru continue d'accumuler les pertes

Cru, la chaîne de supermarchés de luxe de Colruyt Group, continue d'accumuler les pertes. Durant l’exercice écoulé le chiffre d’affaires a beau avoir doublé, il en va de même pour la perte opérationnelle. Le déploiement du concept s’en trouve freiné.

Investir

Durant l’exercice 2016 (qui s’est terminé fin mars) le chiffre d’affaires de Cru s’est établi à 11,8 millions d’euros, soit plus du double du chiffre d’affaires de 4,8 millions d’euros réalisé durant l’exercice 2015. Malgré cette forte croissance du chiffre d’affaires l’enseigne n’est pas parvenue à réduire sa perte qui est passée de 4,4 millions d’euros à 10 millions d’euros, écrit le journal De Tijd.


Cette lourde perte s’explique par les gros investissements que le groupe a consacrés à la chaîne. Deux nouveaux magasins Cru ont ouvert l’an dernier, l’un à Gand, l’autre à Wijnegem, ce qui porte le nombre total à trois. Suite à ces ouvertures, les frais de personnel ont atteint 4,3 millions d’euros. Le groupe continue également d’investir dans son premier point de vente Cru à Overijse, où un restaurant a ouvert ses portes l’an dernier. En outre les développements technologiques, comme les apps, génèrent des frais supplémentaires.


D’abord la rentabilité, ensuite l’expansion

Pour Colruyt Group il s’agit donc avant tout de rentabiliser la chaîne. C’est pourquoi le groupe n’envisage pas pour l’instant de nouveaux points de vente : une fois que l’enseigne générera du bénéfice, le groupe poursuivra le déploiement du concept.


Cru, ainsi que Bio-Planet et Okay, doivent assurer la croissance  au sein du groupe, car l’enseigne Colruyt a quasiment atteint son point de saturation, estime Colruyt Group.