La sortie de bourse de Spadel n’est pas chose faite

La sortie de bourse de Spadel n’est pas chose faite

Ce fut un choc pour Marc du Bois, le dirigeant de Spadel, le groupe qui réunit les marques d’eau minérale Spa et Bru.  Après le second tour, il n’a pas réussi à s’approprier les 95% d’actions nécessaires pour une sortie de bourse.

 

Recalé à 93,03%

Durant le second tour de l’offre d’acquisition, Finances & Industries SA, le holding des actionnaires familiaux qui dirige le fabricant de boissons Spadel, n’a de nouveau pas réussi à atteindre le seuil de 95% du capital.  Après le premier tour, le dirigeant Marc du Bois s’était approprié 92,9% du capital, après le second tour, il échoue à 93,02%.

 

Cela signifie concrètement que pour le moment, le holding familial n’est pas en mesure de mener à bien son projet de faire sortir Spadel de la bourse.  Pour ce faire, il faut posséder 95% des actions.  Si cela devait être le cas, le premier actionnaire pourrait procéder au ‘squeeze out’ et ‘enfumer’ les actionnaires restants, lisez : les obliger à vendre leurs actions.  Mais les choses n’en sont pas là.  Sans doute que l’opposition de l’organisme d’investissement Deminor, qui a toujours déclaré que l’offre était trop faible, y est pour beaucoup.

 
De toute façon, Finances & Industries maintient le droit de demander une suppression de la cotation en bourse. Pour ce faire, le holding devra recevoir l’approbation d’Euronext Brussels et de l’organe de contrôle boursier FSMA (l’Autorité des Services et Marchés Financiers).  Celle-ci peut s’y opposer dans l’intérêt de la protection des petits actionnaires.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


FrieslandCampina se sépare de sa division jus de fruits

17/08/2017

Le groupe de produits laitiers FrieslandCampina a cédé sa division de jus de fruits – dont fait partie notamment la marque Appelsientje – à la société d’investissement néerlandaise Standard Investment.

Dick Boer : « Delhaize perdra un peu de sa liberté »

17/08/2017

Un an après la fusion entre Ahold et Delhaize, le CEO Dick Boer revient sur l’année écoulée. « Nous avons accompli énormément de choses », confie-t-il au journal néerlandais FD, mais « Delhaize perdra un peu de sa liberté. »

Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, comme la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Back to top