La sortie de bourse de Spadel n’est pas chose faite | RetailDetail

La sortie de bourse de Spadel n’est pas chose faite

La sortie de bourse de Spadel n’est pas chose faite

Ce fut un choc pour Marc du Bois, le dirigeant de Spadel, le groupe qui réunit les marques d’eau minérale Spa et Bru.  Après le second tour, il n’a pas réussi à s’approprier les 95% d’actions nécessaires pour une sortie de bourse.

 

Recalé à 93,03%

Durant le second tour de l’offre d’acquisition, Finances & Industries SA, le holding des actionnaires familiaux qui dirige le fabricant de boissons Spadel, n’a de nouveau pas réussi à atteindre le seuil de 95% du capital.  Après le premier tour, le dirigeant Marc du Bois s’était approprié 92,9% du capital, après le second tour, il échoue à 93,02%.

 

Cela signifie concrètement que pour le moment, le holding familial n’est pas en mesure de mener à bien son projet de faire sortir Spadel de la bourse.  Pour ce faire, il faut posséder 95% des actions.  Si cela devait être le cas, le premier actionnaire pourrait procéder au ‘squeeze out’ et ‘enfumer’ les actionnaires restants, lisez : les obliger à vendre leurs actions.  Mais les choses n’en sont pas là.  Sans doute que l’opposition de l’organisme d’investissement Deminor, qui a toujours déclaré que l’offre était trop faible, y est pour beaucoup.

 
De toute façon, Finances & Industries maintient le droit de demander une suppression de la cotation en bourse. Pour ce faire, le holding devra recevoir l’approbation d’Euronext Brussels et de l’organe de contrôle boursier FSMA (l’Autorité des Services et Marchés Financiers).  Celle-ci peut s’y opposer dans l’intérêt de la protection des petits actionnaires.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un potentiel de croissance considérable pour les discounters en Europe de l’Ouest

16/07/2018

Malgré une surenchère sur de nombreux marchés européens, les discounters prévoient dix millions de m² supplémentaires de surface de vente sur le continent d’ici 2023. LZ Retailytics estime qu’il existe également de bonnes opportunités de croissance sur des marchés dits saturés comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Greenyard en difficultés suite à une contamination à la listéria

16/07/2018

Le producteur de légumes Greenyard est sous pression suite à une contamination à la listéria dans son usine hongroise. L’entreprise affirme prendre toutes les mesures nécessaires, mais le cours boursier est en chute libre.

Un premier magasin OKay avec point de collecte Collect&Go ouvre ses portes à Heusden

16/07/2018

OKay, le supermarché de quartier de Colruyt Group, ouvre sa première filiale avec point de collecte Collect&Go à Heusden. Le nouveau point de vente teste le service de collecte qui, en cas de succès, sera déployé dans d’autres magasins OKay.

Carrefour fait un effort pour les salariés prépensionnés

16/07/2018

Dans le cadre du plan de transformation, Carrefour Belgium prévoit une prime supplémentaire pouvant aller jusqu’à 500 euros pour les travailleurs bénéficiant du RCC qui suivent une formation à un métier en pénurie.

Delhaize met fin à la collaboration avec les partenaires de la Carte Plus

12/07/2018

Les clients de Delhaize ne pourront plus accumuler autant de points avec leur Carte Plus car la collaboration avec les autres retailers permettant aux clients de récolter des points et d’échanger des bons (DI, Planet Parfum, Q8 et Tom&Co) prend fin.

Starbucks souhaite se débarrasser des pailles en plastique

12/07/2018

La chaîne de café américaine Starbucks interdira les pailles en plastique dès 2020. Un petit pas pour les fans de café, mais un grand pas pour l’environnement puisque le géant du café utilise près d’un milliard de pailles par an dans le monde entier.