Les actionnaires jugent l’offre de rachat sur Spadel insuffisante

Les actionnaires jugent l’offre de rachat sur Spadel insuffisante

Le cabinet de conseil financier et juridique Deminor estime que l’offre du patron de Spadel, Marc du Bois, en vue de racheter l’entreprise est insuffisante. 21 actionnaires minoritaires de Spadel veulent renégocier les conditions de reprise.

Renégocier l’offre de rachat

Marc du Bois veut retirer Spadel de la bourse et offre 95 euros par action en échange. Toutefois les actionnaires minoritaires estiment que cette proposition est insuffisante et ne reflète pas le potentiel de croissance futur de Spadel. Dès lors 21 actionnaires minoritaires, représentant 4,78% du capital, ont mandaté le cabinet de conseil financier et juridique Deminor pour défendre leurs droits et pour mobiliser les actionnaires minoritaires afin de représenter 5% du capital de Spadel et ainsi empêcher la reprise aux conditions proposées par Marc du Bois.


« L’objectif des actionnaires minoritaires n’est pas de faire échouer l’objectif visé, mais de renégocier les conditions de reprise », affirme Deminor.


De son côté, Marc du Bois estime que les objections de Deminor sont bien trop hâtives : « Le prospectus sera publié dans les jours prochains. Le prix y est expliqué en profondeur. Une fois que tous les actionnaires l’auront lu, alors seulement nous pourrons discuter. Comment Deminor peut-il déjà juger que l’offre est trop haute ou trop basse ? Sur base de quels arguments ? »

 

Tags: