Les agriculteurs belges se lancent dans la culture du soja

Les agriculteurs belges se lancent dans la culture du soja

Après une phase test qui a duré quatre ans, des agriculteurs vont pouvoir cultiver le soja en Belgique.  Cette année, ils sont cinq à se lancer dans la culture commerciale de ce végétal qui est de plus en plus utilisé dans l’industrie alimentaire.

Une plante subtropicale

 « Les résultats des tests sont meilleurs que prévus », précise la ministre de l’agriculture Joke Schauvliege.  « Le moment est arrivé de déployer une nouvelle culture qui est celle du soja. »  Les cinq agriculteurs qui se sont déjà lancé dans cette culture cette année, produiront cent tonnes de soja.  On prévoit un doublement de chiffre pour l’année prochaine.


Il y a quelques années, le producteur de semences AVEVE, ILVO (Instituut voor Landbouw, Visserij en Voedingsonderzoek) et le producteur alimentaire Alpro se sont associés pour étudier quelles sont les plantes qui poussent le mieux chez nous.  Le soja est une plante subtropicale qui, en principe, a besoin de beaucoup de soleil.  Aujourd’hui, il semblerait pourtant que la culture de ce végétal soit possible en Belgique.


Alpro souhaite réduire l’impact environnemental de sa production en utilisant du soja cultivé chez nous.  Aujourd’hui, une moitié de son soja provient d’autres pays européens, l’autre moitié doit être importée de pays comme le Canada.


Selon Dieter Peeters d’AVEVE, l’agriculteur belge profite également de cette culture du soja chez nous.  « C’est une plante intéressante avec un rendement financier, mais elle représente également une plus-value pour la qualité du sol. »