Les Belges mangent toujours moins de viande

Les Belges mangent toujours moins de viande
Shutterstock.com

Au cours des dix dernières années, la consommation de viande en Belgique a diminué de 8,8 %. Pourtant, la production de viande dans notre pays a augmenté lors de la même période.

Davantage de viande pour l’exportation

En 2010, le Belge moyen consommait 82,4 kg de viande, dix ans plus tard, ce ne serait plus que 72,2 kg. C’est ce que rapporte le journal De Standaard sur la base des chiffres de Statbel. Presque tous les types de viande sont concernés par cette baisse de la consommation, mais il existe des différences importantes. La consommation de viande bovine a fortement baissé (-19,5 %), suivie par celle de volaille (-13,6 %). La viande de mouton et de chèvre sont aussi beaucoup moins consommées aujourd’hui qu’il y a dix ans (-11,8 %). La baisse a été la plus faible pour le porc (-2,4 %). Il est intéressant de noter que la consommation « d’abats comestibles » a-t-elle aussi augmenté de 6,5 % au cours de la même période.

 

La baisse de la consommation de viande ne signifie pas que la Belgique produit désormais moins de viande, bien au contraire. Davantage de viande est destinée à l’exportation, qui représente aujourd’hui plus de la moitié de la production belge de viande.

 

La consommation de viande ne diminue pas partout en Europe : elle a même augmenté de 4,7 kg par personne entre 2013 et 2019. Un groupe d’experts de la Commission européenne prévoient que les Européens mangeront moins de viande dans les années à venir. La consommation diminuerait en moyenne de 1 kg par personne d’ici 2030. Selon le groupe d’experts, les tendances sociétales, telles que les préoccupations concernant l’impact sur la santé et l’environnement, ainsi que les considérations éthiques et sociales, jouent un rôle crucial à cet égard. Le vieillissement de la population a également un effet : les personnes âgées mangent de plus petites portions.

 

Tags: