OMS : « La consommation de viande n’est pas interdite » | RetailDetail

OMS : « La consommation de viande n’est pas interdite »

OMS : « La consommation de viande n’est pas interdite »

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré dans un communiqué de presse qu’elle ne déconseille pas la consommation de viande.  Elle veut ainsi aller à l’encontre des messages émis ces derniers jours.

 

Diminution des risques

La nouvelle s’est répandue la semaine dernière.  Un nouveau rapport de l’OMS mettait la viande rouge et la viande transformée sur la liste des produits cancérogènes.  Un grand nombre de consommateurs a pensé qu’il était déconseille de manger de la viande.

 

« Nous ne demandons pas aux gens d’arrêter complètement la consommation de viande transformée », affirme l’OMS dans une nouvelle déclaration.  « Nous disons que limiter la consommation de viande transformée diminue les risques de cancer du côlon.  Mais ne bannissez pas complètement la viande de vos habitudes alimentaires puisqu’elle contient également d’importants nutriments. »

 

L’OMS avait déjà annoncé précédemment que 50 grammes de viande transformée par jour augmentait le risque de cancer du côlon de 18 pour cent.  La consommation de 500 grammes de viande rouge par semaine est également déconseillée.  Il faut bien avouer que l’accroissement de 18 pour cent est une petite hausse et que d’autres produits, comme les cigarettes par exemple, amplifient bien davantage le risque de cancer.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour : choisissez vous-même le prix du lait ‘équitable’

19/02/2018

Selon le modèle français, Carrefour lance le lait « La marque du consommateur », une nouvelle marque dont le prix est fixé par les consommateurs eux-mêmes.  Le lait coûtera 1,05 €, ce qui permet aux agriculteurs d’obtenir une marge plus importante.

La ministre De Block souhaite des codes santé sur les emballages

19/02/2018

La ministre de la Santé Maggie De Block examine s’il est possible d’apposer des étiquettes simples sur les emballages de produits alimentaires pour que les consommateurs puissent vérifier en un seul coup d’œil si un produit est mauvais pour la santé.

Le groupe d’achat européen Agecore met la pression sur Nestlé

16/02/2018

Le groupe d’achat européen Agecore menace de retirer 160 produits Nestlé de sa liste à moins que l’entreprise suisse n’octroie de meilleures conditions.  Les entreprises Colruyt, Coop et Edeka font notamment partie du groupe Agecore. 

Un solide second semestre propulse les ventes de Danone en 2017

16/02/2018

Danone a clôturé son exercice 2017 avec une croissance comparable de 2,5%, surtout grâce à un solide second semestre durant lequel le chiffre d’affaires comparable a progressé de 4,2%.

Aldi Nord et Süd ne fusionnent pas, mais vont collaborer ensemble

16/02/2018

En Allemagne, Aldi Nord et Aldi Süd envisagent la possibilité de collaborer ensemble au niveau des départements achats et marketing.  Les deux entreprises démentent néanmoins l’éventualité d’une fusion future.

Filet Pur : Un éléphant à la caisse

16/02/2018

Comment l’industrie alimentaire espagnole se montre-t-elle sous son meilleur jour, pourquoi la concurrence food atteint-elle des sommets inégalés et à quand la disparition du job de caissière?  Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food!

Back to top