Unilever s’attaque au gaspillage alimentaire | RetailDetail

Unilever s’attaque au gaspillage alimentaire

Unilever s’attaque au gaspillage alimentaire

Grâce à son programme ‘Wise up on Waste’ Unilever entend réduire la quantité de nourriture jetée par les restaurateurs et les traiteurs. Une prise de conscience et quelques mesures simples peuvent diminuer le gaspillage alimentaire de 90%.

Jusqu’à 90% de gaspillage en moins

L’application de ce programme par quatre chefs en Belgique, quatre chefs aux Pays-Bas et un chef en France, s’est d’ores et déjà avérée très positive, indique Unilever. Cette initiative permet également d’énormes économies financières : une tonne d’aliments jetés coûte facilement 2.000 euros en frais de traitement des déchets et en taxes.


Le programme d’Unilever commence par l’inventorisation des déchets alimentaires en cuisine, car souvent les restaurateurs n’ont pas conscience de l’ampleur du problème. Après un audit le chef d’un restaurant d’une maison de repos à Dilbeek, s’est rendu compte qu’il ne jetait pas 3 à 4 kg de nourriture, comme il le pensait, mais bien 7kg. En pesant méticuleusement le contenu de chaque assiette et en y disposant moins de garniture, le chef en question a pu réduire ses déchets alimentaires de pas moins de 90%.


Le consommateur tolère de moins en moins le gaspillage

Après cette analyse quantitative, le programme d’Unilever propose quelques mesures simples et pratiques afin de mieux gérer la production de déchets en cuisine : chez un traiteur d’Erpe-Mere par exemple le simple fait d’utiliser une trancheuse à charcuterie mieux aiguisée ou  de ne pas jeter les cœurs de choux-fleurs et de concombres, mais de les utiliser pour la soupe, peut contribuer à réduire les déchets.

 

Une enquête menée auprès de 4000 consommateurs dans  huit pays par Unilever Food Solutions démontre que les consommateurs sont de moins en moins tolérants face au gaspillage alimentaire : selon ce sondage, 66% des répondants occidentaux se disent préoccupés par les déchets alimentaires. En Chine, au Brésil et en Turquie ce pourcentage atteint 90%. Unilever commercialise notamment les marques Knorr, Amora, Becel, Solo, Lipton et Bi-Fi.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.

Un potentiel de croissance considérable pour les discounters en Europe de l’Ouest

16/07/2018

Malgré une surenchère sur de nombreux marchés européens, les discounters prévoient dix millions de m² supplémentaires de surface de vente sur le continent d’ici 2023. LZ Retailytics estime qu’il existe également de bonnes opportunités de croissance sur des marchés dits saturés comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Greenyard en difficultés suite à une contamination à la listéria

16/07/2018

Le producteur de légumes Greenyard est sous pression suite à une contamination à la listéria dans son usine hongroise. L’entreprise affirme prendre toutes les mesures nécessaires, mais le cours boursier est en chute libre.

Un premier magasin OKay avec point de collecte Collect&Go ouvre ses portes à Heusden

16/07/2018

OKay, le supermarché de quartier de Colruyt Group, ouvre sa première filiale avec point de collecte Collect&Go à Heusden. Le nouveau point de vente teste le service de collecte qui, en cas de succès, sera déployé dans d’autres magasins OKay.

Carrefour fait un effort pour les salariés prépensionnés

16/07/2018

Dans le cadre du plan de transformation, Carrefour Belgium prévoit une prime supplémentaire pouvant aller jusqu’à 500 euros pour les travailleurs bénéficiant du RCC qui suivent une formation à un métier en pénurie.

Delhaize met fin à la collaboration avec les partenaires de la Carte Plus

12/07/2018

Les clients de Delhaize ne pourront plus accumuler autant de points avec leur Carte Plus car la collaboration avec les autres retailers permettant aux clients de récolter des points et d’échanger des bons (DI, Planet Parfum, Q8 et Tom&Co) prend fin.