Unilever s’attaque au gaspillage alimentaire | RetailDetail

Unilever s’attaque au gaspillage alimentaire

Unilever s’attaque au gaspillage alimentaire

Grâce à son programme ‘Wise up on Waste’ Unilever entend réduire la quantité de nourriture jetée par les restaurateurs et les traiteurs. Une prise de conscience et quelques mesures simples peuvent diminuer le gaspillage alimentaire de 90%.

Jusqu’à 90% de gaspillage en moins

L’application de ce programme par quatre chefs en Belgique, quatre chefs aux Pays-Bas et un chef en France, s’est d’ores et déjà avérée très positive, indique Unilever. Cette initiative permet également d’énormes économies financières : une tonne d’aliments jetés coûte facilement 2.000 euros en frais de traitement des déchets et en taxes.


Le programme d’Unilever commence par l’inventorisation des déchets alimentaires en cuisine, car souvent les restaurateurs n’ont pas conscience de l’ampleur du problème. Après un audit le chef d’un restaurant d’une maison de repos à Dilbeek, s’est rendu compte qu’il ne jetait pas 3 à 4 kg de nourriture, comme il le pensait, mais bien 7kg. En pesant méticuleusement le contenu de chaque assiette et en y disposant moins de garniture, le chef en question a pu réduire ses déchets alimentaires de pas moins de 90%.


Le consommateur tolère de moins en moins le gaspillage

Après cette analyse quantitative, le programme d’Unilever propose quelques mesures simples et pratiques afin de mieux gérer la production de déchets en cuisine : chez un traiteur d’Erpe-Mere par exemple le simple fait d’utiliser une trancheuse à charcuterie mieux aiguisée ou  de ne pas jeter les cœurs de choux-fleurs et de concombres, mais de les utiliser pour la soupe, peut contribuer à réduire les déchets.

 

Une enquête menée auprès de 4000 consommateurs dans  huit pays par Unilever Food Solutions démontre que les consommateurs sont de moins en moins tolérants face au gaspillage alimentaire : selon ce sondage, 66% des répondants occidentaux se disent préoccupés par les déchets alimentaires. En Chine, au Brésil et en Turquie ce pourcentage atteint 90%. Unilever commercialise notamment les marques Knorr, Amora, Becel, Solo, Lipton et Bi-Fi.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.

Carrefour et Tencent ouvrent un magasin high-tech à Shanghai

22/05/2018

Dans le concept de magasin ‘Le Marché’ qui vient d’ouvrir ses portes, le premier résultat d’un récent partenariat entre Carrefour et Tencent, les clients peuvent payer par reconnaissance faciale aux check-out sans personnel.

Carrefour dévoile des détails de son plan de transformation

22/05/2018

La santé et la numérisation sont les fers de lance des projets de Carrefour Belgique. Les clients iront chercher ou rapporter les commandes online dans tous les magasins Express. Le non-food fait place au bio et à l’horeca dans les hypermarchés.

Filet Pur: Par ici les friandises !

18/05/2018

Comment Colruyt parvient à rester si bon marché, que manigance Albert Heijn dans son rayon frais, pourquoi Delhaize mise sur le sans gluten et quelle est cette folle ambiance chez Aldi? Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food.

Holland & Barrett envisage l’ouverture de magasins végans

17/05/2018

La chaîne britannique Holland & Barrett (anciennement Essenza au Benelux), spécialisée dans les produits de santé, projette l’ouverture de magasins entièrement végans. Une tendance que doit suivre l’enseigne, estime le CEO Peter Aldis.