Vente d’alcool interdite dans les night-shops durant la Coupe du monde

Vente d’alcool interdite dans les night-shops durant la Coupe du monde

Durant la Coupe du monde de football les night-shops dans le centre de Bruxelles ne seront pas autorisés à vendre de l’alcool entre 22 heures et 7 heures du matin. C’est ce qu’a décidé le conseil communal, au grand mécontentement de l’organisation des indépendants SNI.

Interdiction de vente et non pas d’emporter de la boisson avec soi

L’interdiction de vente d’alcool durant la nuit est valable pour le quartier Centre, dont font partie la zone UNESCO (Grand-Place et alentours), le boulevard Anspach, la place Saint-Géry et la place Sainte-Catherine. Le bourgmestre Yvan Mayeur (PS) précise qu’il s’agit d’un test qui sera ensuite évalué. Les villes de Mons, Louvain et Liège ont déjà fait l’objet d’une interdiction similaire précédemment, indique-t-il.


A noter qu’il s’agit uniquement d’une interdiction de vente, car les supporters lors des matchs sont autorisés à emporter leurs propres boissons pour les consommer sur place.


« L’action vise uniquement les night-shops »

Le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) se dit indigné de la décision du conseil communal. Même si l’organisation condamne fermement les nuisances liées à la consommation excessive d’alcool, elle estime que cette interdiction ne résoudra rien, car « chacun pourra en toute liberté emporter de l’alcool avec soi lors des matchs de foot. Il est clair que cette action vise uniquement les night-shops. Durant la coupe du monde les clients se procureront leurs boissons plus tôt dans la journée ou ailleurs », affirme Christine Mattheeuws, présidente du SNI.


Le SNI se demande pourquoi les commerçants sont à nouveau dans le collimateur : « C’est d’abord au consommateur d’avoir un comportement raisonnable par rapport à l’alcool. C’est trop facile de mettre toute la responsabilité sur le dos des commerçants », conclut-elle.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: