Vente d’alcool interdite dans les night-shops durant la Coupe du monde | RetailDetail

Vente d’alcool interdite dans les night-shops durant la Coupe du monde

Vente d’alcool interdite dans les night-shops durant la Coupe du monde

Durant la Coupe du monde de football les night-shops dans le centre de Bruxelles ne seront pas autorisés à vendre de l’alcool entre 22 heures et 7 heures du matin. C’est ce qu’a décidé le conseil communal, au grand mécontentement de l’organisation des indépendants SNI.

Interdiction de vente et non pas d’emporter de la boisson avec soi

L’interdiction de vente d’alcool durant la nuit est valable pour le quartier Centre, dont font partie la zone UNESCO (Grand-Place et alentours), le boulevard Anspach, la place Saint-Géry et la place Sainte-Catherine. Le bourgmestre Yvan Mayeur (PS) précise qu’il s’agit d’un test qui sera ensuite évalué. Les villes de Mons, Louvain et Liège ont déjà fait l’objet d’une interdiction similaire précédemment, indique-t-il.


A noter qu’il s’agit uniquement d’une interdiction de vente, car les supporters lors des matchs sont autorisés à emporter leurs propres boissons pour les consommer sur place.


« L’action vise uniquement les night-shops »

Le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) se dit indigné de la décision du conseil communal. Même si l’organisation condamne fermement les nuisances liées à la consommation excessive d’alcool, elle estime que cette interdiction ne résoudra rien, car « chacun pourra en toute liberté emporter de l’alcool avec soi lors des matchs de foot. Il est clair que cette action vise uniquement les night-shops. Durant la coupe du monde les clients se procureront leurs boissons plus tôt dans la journée ou ailleurs », affirme Christine Mattheeuws, présidente du SNI.


Le SNI se demande pourquoi les commerçants sont à nouveau dans le collimateur : « C’est d’abord au consommateur d’avoir un comportement raisonnable par rapport à l’alcool. C’est trop facile de mettre toute la responsabilité sur le dos des commerçants », conclut-elle.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.