Carrefour mise sur l’e-commerce africain

Le groupe français Carrefour a conclu un partenariat avec l’e-tailer nigérien Jumia en vue d'une distribution online de ses produits sur le continent africain.


Hormis les produits alimentaires frais

La collaboration entre Carrefour et Jumia permettra au distributeur français d’étendre ses activités e-commerce vers l’Afrique et à Jumia d’élargir son assortiment. Dans un premier temps le partenariat concernera la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Kenya et le Sénégal, étant donné que les deux entreprises y sont déjà actives. Carrefour commercialisera ses produits via la plateforme de Jumia qui assurera la livraison sur tout le territoire des  pays concernés, y compris les retours gratuits endéans les sept jours et diverses options de paiement (à la livraison, par carte de crédit ou à l’aide d’un smartphone). Précisons toutefois que les produits alimentaires frais n’entrent pas en ligne de compte.


Cet accord renforcera la notoriété et l’accessibilité du distributeur auprès des clients africains, estime Patrick Lasfargues, responsable des partenariats internationaux du groupe Carrefour: « Carrefour et ses partenaires mènent une stratégie multicanale, qui s’appuie sur les meilleurs acteurs locaux du commerce en ligne. Jumia, qui est parvenu à démocratiser l’e-commerce en Afrique et dont la clientèle est en pleine croissance, était un partenaire évident pour notre développement sur le continent. »


Actuellement Jumia est actif dans quatorze pays et leader du e-commerce en Afrique. Outre sa propre place de marché, la plateforme africaine comprend également un département logistique et son propre service de paiement. Carrefour est présent en Afrique au travers de 227 magasins franchisés.