Hema introduit le self-scanning

Hema teste un dispositif de self-checkout et de commande online en magasin : l’enseigne a développé une app, permettant aux clients de scanner eux-mêmes leurs produits et de payer sans contact.


Paiement via des bornes

Le laboratoire d’innovation de Hema prépare un service de self-checkout mobile. Grâce à la nouvelle app, baptisée ‘Schapscanner’ (traduction : scannette de rayon), le client peut à l’aide de son smartphone « scanner, payer et partir », sans avoir à passer par la caisse.


« Le comportement d’achat a changé. La nouvelle génération de shoppers sait exactement ce qu’elle veut : ne pas attendre », indique une vidéo promotionnelle de Nowlab, qui a imaginé le système en collaboration avec Hema. Cette nouveauté vise les ‘runshoppers’, qui ainsi pourront écourter leur visite en magasin.


Une fois les produits scannés, le client devra passer par une borne de check-out pour payer ses achats. Le client devra rassembler ses articles dans un panier. Etape durant laquelle le dispositif de sécurité des produits sera désactivé. Ce nouveau système doit permettre aux employés de passer moins de temps aux caisses. Ou en d’autres termes : diminuer le nombre de caissiers/caissières.


En rupture de stock ? Livraison gratuite à domicile

Outre le paiement sans caisse, le système offre encore d’autres possibilités : le client ne scanne pas les codes-barres sur les emballages, mais les étiquettes de prix électroniques accrochées aux rayons, ce qui lui permet aussi de scanner des produits en rupture de stock. Ces produits lui seront livrés à domicile dès le lendemain, « sans aucun frais », affirme Hema. Le nouvel outil contribuera donc à l’approche omnicanale de la chaîne.


Le système a déjà été testé dans un magasin Hema à Haarlem et d’ici peu une phase d’essai est prévue dans le point de vente du centre commercial Koperwiek à Capelle aan den Ijssel, indique la responsable des succursales Diana Van Gijzen via LinkedIn. Ce faisant le prototype sera amélioré. Pour l’instant le groupe n’a pas encore précisé quand le système serait déployé.