John Lewis supprime 1 000 emplois

Shutterstock.com

John Lewis Partnership, propriétaire de la chaîne de grands magasins éponyme et de Waitrose, supprime un millier d'emplois dans le cadre d'une réorganisation de la gestion de ses magasins.

 

Moins de niveaux de gestion

Ce projet fait suite à la fermeture de huit magasins John Lewis au début de l'année, une restructuration qui avait déjà coûté 1 500 emplois. En moyenne, près de trois postes de direction par magasin seront supprimés, rapporte la BBC. De cette manière, le détaillant veut non seulement faire des économies, mais également simplifier les niveaux hiérarchiques entre la direction et le personnel en magasin.

 

Les suppressions de postes proposées « nous permettront de réinvestir dans ce qui prime pour nos clients », a déclaré un porte-parole de John Lewis. Concrètement, la chaîne investira dans des postes de service client et dans l’aménagement des magasins.

 

Économies

Maintenant que les habitudes d'achat évoluent et que les consommateurs sont plus nombreux à acheter en ligne, le détaillant tente de réduire les coûts. L'année dernière, John Lewis avait annoncé la fermeture de huit magasins, entraînant la perte de 1 300 emplois. Huit autres grands magasins ont subi le même sort cette année à cause de la crise du coronavirus.

 

Au début du mois, le Partnership a déjà annoncé qu'il prévoit de construire 10 000 logements locatifs au cours de ces prochaines années afin de préserver ses revenus. Le réseau de magasins comprend actuellement 34 grands magasins John Lewis et 331 points de vente Waitrose.