Les grandes enseignes de la rue Neuve sont pour les ouvertures dominicales

Les grandes enseignes de la rue Neuve sont pour les ouvertures dominicales
Shutterstock

Selon Comeos, les grandes enseignes de la rue Neuve à Bruxelles ne sont pas opposées aux ouvertures dominicales. Pourtant une autre organisation de commerçants a laissé entendre qu’une partie des magasins ne souhaitaient plus ouvrir le dimanche.

Divergences concernant les ouvertures dominicales

« Les échos de nos membres ne vont pas dans le sens d’une fermeture le dimanche », affirme Charles Petit de Comeos Bruxelles. « Au contraire. L’initiative des ouvertures dominicales est particulièrement importante pour Bruxelles afin de renforcer sa position en tant que ville de shopping. Les secteur a fort souffert des attentats. Les ouvertures le premier dimanche du mois offre la possibilité de se rattraper. »


Pourtant selon un vote organisé par le groupe de commerçants GCCB, 19 commerçants auraient voté pour la suppression des ouvertures dominicales et seuls six auraient voté contre. Fin août le shopping center City 2 a également annoncé qu’il renonçait à ouvrir le dimanche.


L’échevine bruxelloise Marion Lemesre déplore les affirmations de l’organisation GCCB : « L’association qui a diffusé ces informations, n’a aucune légitimité pour le faire. Je trouve regrettable qu’une poignée d’individus prennent leurs désirs pour des réalités », explique-t-elle dans un communiqué.