Unilever profite de la hausse de la consommation domestique

Unilever profite de la hausse de la consommation domestique
Photo : Shutterstock.com

Malgré la crise du coronavirus, Unilever a bouclé un trimestre plus qu’encourageant. L’entreprise a principalement vendu davantage de produits dans les supermarchés, compensant ainsi la baisse des ventes dans le segment hors domicile.

 

Gels pour les mains et glaces

Au troisième trimestre, Unilever a enregistré une croissance sous-jacente du chiffre d’affaires de 4,4 %. Néanmoins, les effets de taux de change ont joué un mauvais tour au géant des produits de grande consommation puisque le chiffre d’affaires final est descendu de 2,4 %, à 12,9 milliards d’euros.

 

La crise du coronavirus a surtout encouragé la consommation domestique. La demande en produits d’entretien et gels désinfectants est restée très élevée. La catégorie Home Care a enregistré la plus forte progression avec une croissance sous-jacente de 6,7 %.

 

La consommation domestique a également été le moteur de la croissance de la catégorie des produits alimentaires. Les marques de glace Ben & Jerry’s et Magnum, en particulier, ont pu profiter d’une demande croissante. En outre, le thé s’est mieux vendu et les sauces Hellmann’s ont connu une croissance remarquable, notamment pour les versions végétaliennes. Le secteur de la restauration a beaucoup souffert de la crise et a perdu environ 20 %.

 

Sur le plan géographique, les meilleurs résultats n’ont pas été enregistrés en Europe, où le chiffre d’affaires sous-jacent a même reculé de 0,8 %. Les prix ont également baissé à la suite des actions promotionnelles.