Ikea Belgique suspend temporairement son partenariat avec PostNL

Shutterstock.com

Pour l'instant, Ikea ne fera plus livrer de colis par PostNL. Cette décision fait suite à l'enquête sur la fraude sociale au sein de l’entreprise postale hollandaise.

 

Situation intolérable

Ces derniers mois, PostNL, tout comme d’autres entreprises de livraison, a été critiquée pour ses mauvaises conditions de travail. Elles travaillent avec des sous-traitants ou des chauffeurs indépendants et ne respectent pas toujours le droit du travail belge. En septembre, la société a été condamnée à une lourde amende pour avoir employé des travailleurs illégaux par l'intermédiaire d'un sous-traitant.

 

En début de semaine, l’inspection sociale a fait une descente dans les dépôts de PostNL à Malines et Wommelgem. De nouvelles infractions, dont le travail au noir, ont été constatées. L'auditeur du travail de Malines, Gianni Reale, a alors décidé de fermer le centre de distribution de Wommelgem.

 

« Trop d'ambiguïtés »

Ikea Belgique a désormais suspendu son partenariat avec PostNL. « Il y a trop de points d'interrogation sur la situation et nous voulons que les choses soient mises au clair avant de reprendre le partenariat », peut-on lire dans GVA. Une interruption qui n’est pas problématique pour le détaillant, qui travaille également avec Bpost pour les livraisons. Une solution pour 22 colis qui se trouvent dans le centre de distribution mis sous scellé serait en cours d'élaboration.

 

En réponse à ces abus, la ministre compétente, Petra De Sutter, a déjà annoncé que des règles plus strictes seraient introduites pour les entreprises postales, comme une limitation du degré d'externalisation à des sous-traitants.