L’enseigne de mode turque LC Waikiki a d’ambitieux projets d’expansion | RetailDetail

L’enseigne de mode turque LC Waikiki a d’ambitieux projets d’expansion

L’enseigne de mode turque LC Waikiki a d’ambitieux projets d’expansion

La marque de vêtements franco-turque LC Waikiki a d’ambitieux projets d’expansion. Tant sur son marché intérieur en Turquie, que dans les régions aux alentours, l’enseigne, qui compte déjà plus de 400 magasins,  envisage l’ouverture de plus 200 points de vente supplémentaires.

Expansion en Turquie et aux alentours

D’ici la fin de l’année, la marque ambitionne un chiffre d’affaires de 3,75 milliards de livres turques (environ 1,7 milliards d’euros), indique l’agence de presse Bloomberg sur base d’un communiqué e-mail  de l’entreprise. Pour réaliser cette croissance de pas moins de 29%, les propriétaires se lancent hors frontières turques.


Actuellement LC Waikiki détient 36 magasins à l’étranger et envisage d’atteindre le cap des 200 points de vente. Pour ce faire l’enseigne a jeté son dévolu sur de nouveaux marchés comme la Géorgie, l’Arabie saoudite, l’Iran, le Maroc et l’Azerbaïdjan.


Cela ne signifie pas pour autant que le plus grand retailer turc ait atteint son plafond sur son marché intérieur: d’ici 2015 LC Waikiki a l’intention d’augmenter le nombre de ses magasins turques de 373 à 450. Le budget prévu pour ce vaste projet n’a pas été divulgué.


A l’origine LC Waikiki était une marque française : l’enseigne a été fondée par deux amis, d’où les initiales LC signifiant ‘Les Copains’. En 1997 la marque est passée aux mains du groupe textile turc Taha, qui dès la reprise a décidé de se retirer entièrement de la France. En 2009 LC Waikiki s’implantait à nouveau dans l’Union européenne, avec un premier point de vente en Roumanie.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La maison-mère de Brantano bientôt cotée à la bourse de Bruxelles

13/06/2018

D’ici mi-juillet FNG Group espère être coté à la bourse de Bruxelles. Cette opération devrait permettre au groupe de mode de lever du capital frais afin de financer la transformation et l’expansion de l’enseigne Brantano.

JBC gagne du temps à la caisse grâce à la technologie RFID

07/06/2018

Grâce à la radio-identification (RFID), l’enseigne de mode JBC gagne une dizaine de secondes à la caisse par vêtement vendu. Les employés n’ont plus besoin de scanner les étiquettes de prix individuellement.

Votre smartphone choisit vos cadeaux sur Zalando

06/06/2018

A l’automne prochain il vous sera possible de demander à votre smartphone de choisir le cadeau idéal. Pour ce faire Zalando s’est associé à Google pour développer un chatbot, baptisé Gift Finder, pour Google Assistant.

Hudson’s Bay perd du chiffre d’affaires en Europe

06/06/2018

Le groupe canadien HBC, maison-mère des chaînes de grands magasins Hudson’s Bay, Saks OFF 5TH et Galeria Inno est à la peine surtout en Europe. Selon les chiffres trimestriels que vient de publier le groupe, les pertes s’accumulent.

Brantano veut égaler Zalando

06/06/2018

A part Zalando, il doit y avoir place en Belgique pour un grand e-commerçant de mode local. Selon Dieter Penninckx, CEO de FNG Group, cette place revient à Brantano.

Monki rejoint la plateforme Zalando

04/06/2018

A partir du mois d’août, la marque Monki, filiale de H&M, sera proposée à la vente aux clients Zalando. Avec son lancement en Irlande et en Tchéquie, la boutique en ligne est dorénavant présente dans dix-sept pays européens.