L’enseigne de mode turque LC Waikiki a d’ambitieux projets d’expansion | RetailDetail

L’enseigne de mode turque LC Waikiki a d’ambitieux projets d’expansion

L’enseigne de mode turque LC Waikiki a d’ambitieux projets d’expansion

La marque de vêtements franco-turque LC Waikiki a d’ambitieux projets d’expansion. Tant sur son marché intérieur en Turquie, que dans les régions aux alentours, l’enseigne, qui compte déjà plus de 400 magasins,  envisage l’ouverture de plus 200 points de vente supplémentaires.

Expansion en Turquie et aux alentours

D’ici la fin de l’année, la marque ambitionne un chiffre d’affaires de 3,75 milliards de livres turques (environ 1,7 milliards d’euros), indique l’agence de presse Bloomberg sur base d’un communiqué e-mail  de l’entreprise. Pour réaliser cette croissance de pas moins de 29%, les propriétaires se lancent hors frontières turques.


Actuellement LC Waikiki détient 36 magasins à l’étranger et envisage d’atteindre le cap des 200 points de vente. Pour ce faire l’enseigne a jeté son dévolu sur de nouveaux marchés comme la Géorgie, l’Arabie saoudite, l’Iran, le Maroc et l’Azerbaïdjan.


Cela ne signifie pas pour autant que le plus grand retailer turc ait atteint son plafond sur son marché intérieur: d’ici 2015 LC Waikiki a l’intention d’augmenter le nombre de ses magasins turques de 373 à 450. Le budget prévu pour ce vaste projet n’a pas été divulgué.


A l’origine LC Waikiki était une marque française : l’enseigne a été fondée par deux amis, d’où les initiales LC signifiant ‘Les Copains’. En 1997 la marque est passée aux mains du groupe textile turc Taha, qui dès la reprise a décidé de se retirer entièrement de la France. En 2009 LC Waikiki s’implantait à nouveau dans l’Union européenne, avec un premier point de vente en Roumanie.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nike accusé de discrimination par des ex-employées

14/08/2018

Quelques ex-salariées américaines de Nike ont porté plainte contre la marque de sport. Elles auraient touché un salaire inférieur à celui de leurs collègues masculins et auraient été victimes de comportements inappropriés.

McGregor gagne son procès contre Reebok

13/08/2018

McGregor a obtenu gain de cause dans le procès contre Reebok. Dès lors la marque de sport ne pourra plus mentionner le nom du lutteur Conor McGregor sur sa ligne de vêtements. Le juge a estimé qu'il s'agissait d'une infraction au droit des marques.

Le CA du groupe de mode WE continue de reculer

10/08/2018

Le groupe de mode WE International continue de perdre du chiffre d'affaires : l'an dernier les ventes ont reculé de 2,8% à 275,8 millions d'euros. Le bénéfice opérationnel est lui aussi en baisse, mais le bénéfice net est resté stable.

Sports Direct rachète la chaîne de grands magasins House of Fraser, en faillite

10/08/2018

Mike Ashley, propriétaire de Sports Direct, rachète la chaîne de grands magasins britannique House of Fraser pour un montant d'environ 100 millions d'euros. Cette reprise intervient quelques heures à peine après la demande de faillite de l'enseigne.

Les résultats d'Adidas boostés par la Coupe du monde de football

09/08/2018

L'équipementier sportif allemand Adidas a réalisé un très bon trimestre, grâce à la Coupe du monde de football. Le CA total a augmenté de 4% à 5,26 milliards d'euros, dont 3,2 milliards proviennent de la vente de chaussures de sport.

Waste2Wear transforme 2 millions de bouteilles en plastique en vêtements

07/08/2018

Waste2Wear s'associe à six grandes marques de mode pour le lancement d'une collection automne-hiver, dont les vêtements sont entièrement fabriqués à partir de  matériaux recyclés provenant des océans et de déchetteries.