L’enseigne de mode turque LC Waikiki a d’ambitieux projets d’expansion

L’enseigne de mode turque LC Waikiki a d’ambitieux projets d’expansion

La marque de vêtements franco-turque LC Waikiki a d’ambitieux projets d’expansion. Tant sur son marché intérieur en Turquie, que dans les régions aux alentours, l’enseigne, qui compte déjà plus de 400 magasins,  envisage l’ouverture de plus 200 points de vente supplémentaires.

Expansion en Turquie et aux alentours

D’ici la fin de l’année, la marque ambitionne un chiffre d’affaires de 3,75 milliards de livres turques (environ 1,7 milliards d’euros), indique l’agence de presse Bloomberg sur base d’un communiqué e-mail  de l’entreprise. Pour réaliser cette croissance de pas moins de 29%, les propriétaires se lancent hors frontières turques.


Actuellement LC Waikiki détient 36 magasins à l’étranger et envisage d’atteindre le cap des 200 points de vente. Pour ce faire l’enseigne a jeté son dévolu sur de nouveaux marchés comme la Géorgie, l’Arabie saoudite, l’Iran, le Maroc et l’Azerbaïdjan.


Cela ne signifie pas pour autant que le plus grand retailer turc ait atteint son plafond sur son marché intérieur: d’ici 2015 LC Waikiki a l’intention d’augmenter le nombre de ses magasins turques de 373 à 450. Le budget prévu pour ce vaste projet n’a pas été divulgué.


A l’origine LC Waikiki était une marque française : l’enseigne a été fondée par deux amis, d’où les initiales LC signifiant ‘Les Copains’. En 1997 la marque est passée aux mains du groupe textile turc Taha, qui dès la reprise a décidé de se retirer entièrement de la France. En 2009 LC Waikiki s’implantait à nouveau dans l’Union européenne, avec un premier point de vente en Roumanie.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Comment améliorer l’expérience en magasin, selon JBC

14/12/2017

Ce jeudi, JBC a ouvert son Innovation Lab sur le Campus Corda à Hasselt. L’enseigne de mode y teste  des capteurs de mouvement, des messages personnalisés in-store, un printshop pop-up et un totem à feedback.

Hunkemöller élu ‘Retailer européen de l’année’

14/12/2017

L’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller a été couronnée  ‘Retailer of the Year Europe  2017-2018’.  Il s’agit de la troisième édition de ce concours organisé par Q&A, qui élit également le Retailer de l’année en Belgique et aux Pays-Bas.

Forte croissance pour Inditex qui fait ses adieux à son fondateur Amancio Ortega

14/12/2017

Durant les 3 premiers trimestres de l’exercice 2017 le groupe de mode Inditex a vu son CA progresser de 10% à 17,96 milliards d’euros. Belles performances qui ont été quelque peu éclipsées par l’annonce du départ d’Amancio Ortega, fondateur d’Inditex.

Une lueur d’espoir pour le commerce de la mode en 2018

08/12/2017

Le plus dur est passé pour le secteur de la mode, conclut l’étude de McKinsey. Mais rien ne sera plus comme avant : la croissance proviendra surtout du Sud et de l’Orient, le fast-fashion s’accélérera et les grands gagneront du terrain.

Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

Back to top