L’enseigne de mode turque LC Waikiki a d’ambitieux projets d’expansion

L’enseigne de mode turque LC Waikiki a d’ambitieux projets d’expansion

La marque de vêtements franco-turque LC Waikiki a d’ambitieux projets d’expansion. Tant sur son marché intérieur en Turquie, que dans les régions aux alentours, l’enseigne, qui compte déjà plus de 400 magasins,  envisage l’ouverture de plus 200 points de vente supplémentaires.

Expansion en Turquie et aux alentours

D’ici la fin de l’année, la marque ambitionne un chiffre d’affaires de 3,75 milliards de livres turques (environ 1,7 milliards d’euros), indique l’agence de presse Bloomberg sur base d’un communiqué e-mail  de l’entreprise. Pour réaliser cette croissance de pas moins de 29%, les propriétaires se lancent hors frontières turques.


Actuellement LC Waikiki détient 36 magasins à l’étranger et envisage d’atteindre le cap des 200 points de vente. Pour ce faire l’enseigne a jeté son dévolu sur de nouveaux marchés comme la Géorgie, l’Arabie saoudite, l’Iran, le Maroc et l’Azerbaïdjan.


Cela ne signifie pas pour autant que le plus grand retailer turc ait atteint son plafond sur son marché intérieur: d’ici 2015 LC Waikiki a l’intention d’augmenter le nombre de ses magasins turques de 373 à 450. Le budget prévu pour ce vaste projet n’a pas été divulgué.


A l’origine LC Waikiki était une marque française : l’enseigne a été fondée par deux amis, d’où les initiales LC signifiant ‘Les Copains’. En 1997 la marque est passée aux mains du groupe textile turc Taha, qui dès la reprise a décidé de se retirer entièrement de la France. En 2009 LC Waikiki s’implantait à nouveau dans l’Union européenne, avec un premier point de vente en Roumanie.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top