Le fondateur de Superdry finance une campagne anti-Brexit

Julian Dunkerton, co-fondateur de la marque de mode Superdry, fait un don record d'un million de livres sterling (1,1 million d'euros) à une organisation opposée au Brexit.

Actif dans 46 pays

"Si le Brexit avait eu lieu il y a 20 ans, Superdry n'aurait jamais connu le succès international qu'il connaît aujourd'hui", explique le multimillionnaire. "Nous aurions eu trop de problèmes avec les tarifs douaniers. Mais au sein du marché unique européen nous n'avons jamais eu peur d'ouvrir un magasin en France, en Allemagne, en Belgique ou ailleurs." Fondé en 2003, Superdry compte actuellement 515 magasins dans 46 pays.

 

A présent l'entrepreneur finance la campagne People's Vote, qui oeuvre en faveur d'un nouveau referendum concernant le Brexit. Le gouvernement exclut cette piste, mais l'opinion publique semble de plus en plus pencher pour cette idée. "Je pense que nous avons une chance réelle d'annuler cette décision", souligne Dunkerton qui récemment s'est retiré de l'entreprise, mais reste néanmoins un actionnaire important.

 

Dunkerton n'est d'ailleurs pas le premier retailer à exprimer son inquiétude concernant les conséquences d'un 'Brexit dur' (la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sans accord). Les grandes chaînes de supermarchés craignent des hausses de prix et des problèmes d'approvisionnement et demandent à leurs fournisseurs de prévoir des mesures d'urgence.