Louis Vuitton conquiert Shanghai

Louis Vuitton conquiert Shanghai

Vingt ans après l’ouverture du tout premier magasin Louis Vuitton en Chine, la marque de luxe française inaugurait le weekend dernier sa 41ème boutique chinoise sur la Nanjing Road, rue commerçante branchée de Shanghai. Aux yeux des Français cette nouvelle implantation  peut être considérée comme le 16ème magasin phare de la marque, mais ce dernier est de loin le plus grand.

Des allures parisiennes

Cette nouvelle ‘Maison’ de Louis Vuitton  semble bien vouloir surpasser la magnifique boutique de Paris. Sur une surface comparable, quatre étages et un majestueux escalier en colimaçon doré , ce nouvel écrin du luxe devrait séduire une richissime clientèle chinoise.


Comble du luxe : l’un des étages n’est accessible que sur invitation. Les privilégiés y auront la possibilité de (faire) créer un sac ou une paire de chaussures unique. Petit extra pour les clients qui le souhaitent, un coiffeur est à leur disposition pour une élégante coupe LV.


Futur numéro 1 du luxe

Louis Vuitton se considère davantage comme une marque de luxe plutôt qu’une marque de mode : excellent positionnement pour attirer une clientèle aisée sur le troisième plus grand marché du luxe au monde. En Chine ce marché représente quelque 23 milliards d’euros annuellement.


Pourtant pour les Chinois,  il est bien meilleur marché d’acquérir des produits de luxe en dehors des frontières chinoises pour des raisons de taxes : lorsqu’ils séjournent à l’étranger lors  du Nouvel An chinois, ils épargnent facilement 30% en taxes en y faisant leurs achats.


Malgré le ralentissement de la croissance du marché du luxe chinois, l’on s’attend à ce que la Chine d’ici trois ans rattrape les numéros 1 et 2, à savoir les Etats-Unis et le Japon. Rien d’étonnant donc à ce que Louis Vuitton investisse pleinement dans ce futur leader.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Une lueur d’espoir pour le commerce de la mode en 2018

08/12/2017

Le plus dur est passé pour le secteur de la mode, conclut l’étude de McKinsey. Mais rien ne sera plus comme avant : la croissance proviendra surtout du Sud et de l’Orient, le fast-fashion s’accélérera et les grands gagneront du terrain.

Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

01/12/2017

Cette semaine l’ASBL Terre a ouvert un deuxième Factory Shop dans la région bruxelloise, à Anderlecht plus précisément. L’entrepôt propose des vêtements de seconde main à grande échelle, collectés via des containers répartis dans tout le pays.

Quiksilver lance une offre publique d’achat sur Billabong

01/12/2017

La marque de surf Quiksilver a lancé une offre publique d’achat de près de 150 millions de dollars (125 millions d’euros) sur son concurrent Billabong, sans doute la seule issue possible pour Billabong qui a été déficitaire ces dernières années.

Essentiel débarque en Allemagne

30/11/2017

La marque de mode belge Essentiel poursuit son expansion européenne. En décembre le label fera son entrée en Allemagne, avec l’ouverture d’un premier magasin à Cologne, auquel viendront s’ajouter d’autres magasins et un webshop allemand l’an prochain.

Back to top