Louis Vuitton conquiert Shanghai

Louis Vuitton conquiert Shanghai

Vingt ans après l’ouverture du tout premier magasin Louis Vuitton en Chine, la marque de luxe française inaugurait le weekend dernier sa 41ème boutique chinoise sur la Nanjing Road, rue commerçante branchée de Shanghai. Aux yeux des Français cette nouvelle implantation  peut être considérée comme le 16ème magasin phare de la marque, mais ce dernier est de loin le plus grand.

Des allures parisiennes

Cette nouvelle ‘Maison’ de Louis Vuitton  semble bien vouloir surpasser la magnifique boutique de Paris. Sur une surface comparable, quatre étages et un majestueux escalier en colimaçon doré , ce nouvel écrin du luxe devrait séduire une richissime clientèle chinoise.


Comble du luxe : l’un des étages n’est accessible que sur invitation. Les privilégiés y auront la possibilité de (faire) créer un sac ou une paire de chaussures unique. Petit extra pour les clients qui le souhaitent, un coiffeur est à leur disposition pour une élégante coupe LV.


Futur numéro 1 du luxe

Louis Vuitton se considère davantage comme une marque de luxe plutôt qu’une marque de mode : excellent positionnement pour attirer une clientèle aisée sur le troisième plus grand marché du luxe au monde. En Chine ce marché représente quelque 23 milliards d’euros annuellement.


Pourtant pour les Chinois,  il est bien meilleur marché d’acquérir des produits de luxe en dehors des frontières chinoises pour des raisons de taxes : lorsqu’ils séjournent à l’étranger lors  du Nouvel An chinois, ils épargnent facilement 30% en taxes en y faisant leurs achats.


Malgré le ralentissement de la croissance du marché du luxe chinois, l’on s’attend à ce que la Chine d’ici trois ans rattrape les numéros 1 et 2, à savoir les Etats-Unis et le Japon. Rien d’étonnant donc à ce que Louis Vuitton investisse pleinement dans ce futur leader.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: