Nouveau triumvirat chez Schoenenreus

Nouveau triumvirat chez Schoenenreus

Ce 26 mars la chaîne discount Schoenenreus a changé de propriétaire. Le holding ERSC a vendu ses actions au triumvirat, comprenant le CEO René de Lege,  deux membres de la direction Paul Schouwenaar et Eric Companjen et le groupe d’investissement Synergia Capital Fund. La nouvelle équipe de management passe dès maintenant à une nouvelle stratégie.

Un trio de vétérans du retail

En 2007 ERSC (European Retail Shoe Company)  reprenait l’entreprise familiale Schoenenreus. Depuis décembre 2008 René Lege y est responsable de l’organisation. La semaine passée ce dernier, ainsi que deux membres du conseil d’administration, Paul Schouwenaar en Eric Companjen (Comnaar Investments), ont racheté les parts d’ERSC. Le trio est soutenu par Synergia Capital Fund, en échange d’actions.


Les repreneurs ne sont pas des inconnus dans l’univers retail des Pays-Bas. Paul Schouwenaar a dirigé la chaîne Zeeman et a occupé des fonctions de management notamment chez  V&D et Macintosh. Companjen était impliqué dans la vente de Bakker Bart et figure dans le Quote 500 des Hollandais les plus fortunés.


Au sein de l’équipe de management, Schouwenaar est responsable Achats, Positionnement et Marketing & Communication. Eric Companjen pour sa part se charge de la gestion du personnel et des biens immobiliers. De Lege (ex-Macintosh) maintient sa fonction de directeur général. Harrie Vercammen est directeur financier.


Une stratégie renouvelée                        

Cette reprise entraîne également d’importants changements stratégiques. « Maintenant que la pérennité de Schoenenreus est assurée, nous nous concentrons à présent sur le développement d’un concept contemporain, centré sur le client », déclare le n°1 de la chaîne, René de Lege dans un communiqué de presse.


L’assortiment sera modifié : les vêtements de mode, qui s’étaient ajoutés il y a deux ans environ, seront retirés de la gamme et remplacés dans toutes les filiales par des vêtements de sport et davantage de chaussures de sport, tant en marques A qu’en de label privé.


Neuf magasins ont déjà été convertis selon le nouveau concept et d’autres suivront cette année. Le webshop sera davantage développé. Le quartier général à Uden connaîtra lui aussi quelques changements : un nouveau système d’automatisation a été introduit et les bureaux vont être modernisés.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


E5 Mode déploie son concept de ‘personal shopper’ dans tous ses magasins

25/04/2017

Après une phase pilote réussie, l’enseigne e5 Mode a décidé de déployer son nouveau concept de ‘personal shopper’  dans tous ses magasins belges. Ainsi la chaîne mise sur l’expérience client pour s’armer contre la concurrence online.

LVMH rachète Dior

25/04/2017

Le groupe de luxe français LVMH a conclu un accord avec la marque de mode Christian Dior en vue de racheter les 26% d’actions restantes qu’il ne détient pas encore, et ce pour un montant de 12,1 milliards d’euros.

Jimmy Choo recherche un nouveau propriétaire

24/04/2017

La marque de chaussures Jimmy Choo a fait savoir qu’elle était à la recherche d’un nouveau propriétaire.  Pour ce faire, elle a conclu un accord avec l’investisseur JAB qui détient 70% des actions de l’entreprise.

Que des vêtements recyclés chez H&M à partir de 2030

24/04/2017

Karl-Johan Persson, CEO du groupe de mode suédois H&M, a annoncé que tous les vêtements du groupe devront être recyclés d’ici 2030.  Il a fait cette déclaration lors de la remise des Global Change Awards, un événement organisé par la H&M Foundation.

FNG reprend Suitcase

21/04/2017

Le groupe de mode FNG a repris la start-up anversoise Suitcase, un magasin en ligne qui compose des tenues complètes pour ses clients.  Les paquets sont livrés gratuitement et le client choisit les vêtements qu’il souhaite acheter.

L’au-revoir de Barbara Torfs qui quitte Schoenen Torfs

20/04/2017

Barbara Torfs, la force motrice et les épaules solides de la division marketing et e-commerce de Schoenen Torfs, a choisi de donner une toute autre tournure à sa carrière et quitte donc l’entreprise. « Il m’est certainement arrivé de susciter la controverse, mais on m’a toujours fait confiance », nous confie-t-elle.

 

Back to top