Nouveau triumvirat chez Schoenenreus

Nouveau triumvirat chez Schoenenreus

Ce 26 mars la chaîne discount Schoenenreus a changé de propriétaire. Le holding ERSC a vendu ses actions au triumvirat, comprenant le CEO René de Lege,  deux membres de la direction Paul Schouwenaar et Eric Companjen et le groupe d’investissement Synergia Capital Fund. La nouvelle équipe de management passe dès maintenant à une nouvelle stratégie.

Un trio de vétérans du retail

En 2007 ERSC (European Retail Shoe Company)  reprenait l’entreprise familiale Schoenenreus. Depuis décembre 2008 René Lege y est responsable de l’organisation. La semaine passée ce dernier, ainsi que deux membres du conseil d’administration, Paul Schouwenaar en Eric Companjen (Comnaar Investments), ont racheté les parts d’ERSC. Le trio est soutenu par Synergia Capital Fund, en échange d’actions.


Les repreneurs ne sont pas des inconnus dans l’univers retail des Pays-Bas. Paul Schouwenaar a dirigé la chaîne Zeeman et a occupé des fonctions de management notamment chez  V&D et Macintosh. Companjen était impliqué dans la vente de Bakker Bart et figure dans le Quote 500 des Hollandais les plus fortunés.


Au sein de l’équipe de management, Schouwenaar est responsable Achats, Positionnement et Marketing & Communication. Eric Companjen pour sa part se charge de la gestion du personnel et des biens immobiliers. De Lege (ex-Macintosh) maintient sa fonction de directeur général. Harrie Vercammen est directeur financier.


Une stratégie renouvelée                        

Cette reprise entraîne également d’importants changements stratégiques. « Maintenant que la pérennité de Schoenenreus est assurée, nous nous concentrons à présent sur le développement d’un concept contemporain, centré sur le client », déclare le n°1 de la chaîne, René de Lege dans un communiqué de presse.


L’assortiment sera modifié : les vêtements de mode, qui s’étaient ajoutés il y a deux ans environ, seront retirés de la gamme et remplacés dans toutes les filiales par des vêtements de sport et davantage de chaussures de sport, tant en marques A qu’en de label privé.


Neuf magasins ont déjà été convertis selon le nouveau concept et d’autres suivront cette année. Le webshop sera davantage développé. Le quartier général à Uden connaîtra lui aussi quelques changements : un nouveau système d’automatisation a été introduit et les bureaux vont être modernisés.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Tags: