Uniqlo vend 200 vestes par semaine via un distributeur automatique

Uniqlo vend 200 vestes par semaine via un distributeur automatique

Uniqlo vend des bodywarmers en duvet via un distributeur automatique à l'aéroport de San Francisco. Visiblement les investisseurs visitant Silicion Valley apprécient les vestes, puisque l'automate réalise un CA de 10.000 dollars par mois.

Pour 10.000 dollars de bodywarmers par mois

Depuis que la chaîne de mode japonaise Uniqlo a installé un distributeur automatique à l'aeroport de San Francisco, les débardeurs légers de la marque sont devenus en quelque sorte l'uniforme non officiel de la mecque de la technologie, Silicon Valley : on en voit partout. La petite veste pliable avec son sachet de rangement assorti a beau faire l'objet de moqueries sur les réseaux sociaux, Uniqlo en vend 200 pièces par semaine via cet automate, ce qui représente un chiffre d'affaires hebdomadaire de 10.000 dollars en moyenne, précise Doug Yakel, responsable infirmation de l'aéroport de San Francisco.

 

Ces bodywarmers, vendus à 50 dollars (43 euros) pièce, semblent très populaires auprès des investisseurs qui se rendent à San Francisco pour y conclure des accords avec des start-ups. Sachant qu'en été les températures dans la cité balnéaire peuvent être relativement fraîches, ces débardeurs compacts peuvent s'avérer très utiles.

 

Un distribibuteur personnalisé pour les technologues

L'aéroport de San Francisco se dit très enthousiaste : le distributeur d'Uniqlo est  l'un des 'vending machines' non-food  les plus lucratifs de l'aéroport. "C'est la première fois que nous proposons la vente de vêtements via un automate, cela nous a paru unique", commente Yakel.

 

Uniqlo a lancé ses distributeurs dans les centres commerciaux et les aéroports des Etats-Unis l'an dernier. Les 'To Go-machines' d'Uniqlo ont commencé par deux articles de la collectin LifeWear : un T-shirt thermique et une veste en duvet (avec manches) dans différents coloris. Il se peut que le débardeur ultra-léger en vente à l'aéroport de San Francisco ait été ajouté spécialement pour les technologues de Silicon Valley.