Ikea augmente le salaire minimum aux Etats-Unis

Ikea augmente le salaire minimum aux Etats-Unis

Ikea va augmenter le salaire minimum de 17% dans ses points de vente américains ; une bonne nouvelle pour près d’un employé sur deux aux USA. Ainsi le groupe suédois suit l’exemple de l’enseigne de vêtements Gap, qui en début d’année a pris des mesures similaires.

Au moins 10,76 dollars par heure

A partir du 1er janvier les employés d’Ikea aux Etats-Unis gagneront au moins 10,76 dollars par heure (7,90 euros/h), soit une hausse de 17%. Cette augmentation de salaire est valable pour tous les employés des 38 points de ventes existants, ainsi que trois nouveaux magasins d’Ikea aux USA. Selon l’entreprise près de la moitié du personnel de magasin bénéficierait de cette hausse. Par ailleurs Ikea n’a pas l’intention d’engager moins de personnel ou d’augmenter les prix pour compenser cette hausse des salaires.


Cette décision d’Ikea n’est pas vraiment inattendue : la hausse des salaires minimum est l’un des grands objectifs que s’est fixé le président Obama, qui a demandé au Congrès d’augmenter les salaires minimum de 7,25 dollars (5,30 euros) à 10,10 dollars (7,40 euros). Toutefois le président se heurte à une forte opposition des Républicains et de certains cercles d’affaires, qui craignent que cette mesure n’entraîne des pertes d’emplois et un ralentissement de l’économie.


A l’exemple de Gap

Ikea n’est pas le premier grand retailer aux Etats-Unis à augmenter le salaire minimum de ses employés de sa propre initiative. En février le groupe de mode Gap Inc. annonçait une hausse du salaire minimum jusqu’à 9 dollars en 2014 et jusqu’à 10 dollars en 2015. Cette année cette mesure sera valable pour 10.000 employés et en 2015 ils seront 65.000 à en bénéficier.


Selon Gap, l’entreprise elle-même en tirera profit : « L’avantage pour nous est que désormais nous serons plus compétitifs et plus attrayants en vue d’attirer les meilleurs talents », explique Lynn Albright, vice-présidente responsable de la chaîne de magasins Old Navy.


De leur côté Walmart, le numéro un mondial de la distribution, et McDonald’s, le plus grand groupe de fast-food au monde, ont fait savoir qu’ils ne s’opposeraient pas à l’augmentation des salaires minimum au niveau fédéral. Reste à voir s’ils tiendront parole.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Ikea ouvre un pop-up à la rue Dansaert à Bruxelles

12/01/2018

Le géant suédois de l’ameublement Ikea a ouvert un pop-up au centre de Bruxelles, dans la rue Dansaert plus précisément. Les clients pourront y admirer quelques pièces de la collection Delaktig, mais ne pourront toutefois rien y acheter.

L’inspection fiscale européenne s’invite chez Ikea

18/12/2017

La Commission européenne a ouvert une enquête qui vise les constructions fiscales de la chaîne suédoise d’ameublement Ikea.  Son siège social est situé aux Pays-Bas, mais elle permet à ses bénéfices de circuler au Liechtenstein et au Luxembourg.

A nouveau des chiffres record pour JYSK

01/12/2017

Avec un chiffre d’affaires de 3,36 milliards d’euros, l’entreprise danoise JYSK a de nouveau enregistré des chiffres record au cours de l’exercice 2016-2017.  La chaîne d’aménagement de l’intérieur compte plus de 2.500 filiales dans le monde entier.

Ikea ouvre deux hôtels belges en 2019

01/12/2017

La chaîne suédoise de meubles Ikea ouvrira un hôtel à Anvers et un à Gand en 2019.  La chaîne hôtelière Moxy, créée en association avec Marriott, est déjà présente à New York, Paris, Tokyo, Chicago et Londres.

Ikea mise sur les magasins urbains

29/11/2017

A partir de 2019 Ikea envisage de s’installer dans les centres-villes avec des magasins de plus petit format. Le géant suédois espère ainsi répondre au comportement d’achat changeant du consommateur, suite à l’urbanisation et la digitalisation.

Conforama lance un nouveau magasin Maison Dépôt à Lille

23/11/2017

Près de Lille, la chaîne d’ameublement Conforama présente la cadette de la famille: Maison Dépôt. Avec un mix de meubles, de décoration et d’électroménager à prix bas, ce magasin discount espère tenter aussi les visiteurs belges.

Back to top