Nouvelle relance pour la cristallerie du Val Saint Lambert | RetailDetail

Nouvelle relance pour la cristallerie du Val Saint Lambert

Nouvelle relance pour la cristallerie du Val Saint Lambert

La cristallerie du Val Saint Lambert à Seraing est prête pour un nouveau départ. Le tribunal de commerce de Liège a approuvé son plan de restructuration. A l’avenir l’entreprise se tournera essentiellement vers les pays émergents, où la demande d’articles de luxe ne cesse d’augmenter.

La troisième fois sera-t-elle la bonne ?

Pour la cristallerie du Val Saint Lambert il s’agit là de la énième relance. En 2002 elle avait déjà fait faillite une première fois. Sylvie Henquin, femme d’affaires bruxelloise, l’avait alors reprise, mais n’avait pu sauver le fleuron de l’art verrier mosan d’une deuxième faillite en 2008. Cette fois la manufacture sérésienne passe aux mains de la famille viticole limbourgeiose Onclin.


En février 2012 la cristallerie demande au tribunal à être protégée contre ses créanciers. « Non pas parce que nous sommes au bord de la faillite, mais parce que nos ventes sur nos anciens marchés en Europe se sont avérées décevantes et que nous avons besoin de temps pour développer notre chiffre d’affaires sur nos nouveaux marchés émergents en Asie », expliquaient les propriétaires. Ils venaient par ailleurs de faire de lourds investissements dans un nouveau four et un nouveau réseau de distribution.


Les pays émergents, nouveau groupe-cible

Dans un premier temps le tribunal accorde au VSL une protection juridique jusqu’à la fin du mois d’août, qui ensuite est prolongée jusqu’à la mi-octobre. Ce délai aura permis à l’entreprise de négocier un rééchelonnement de ses dettes avec ses créanciers.


Le tribunal vient donc maintenant d’homologuer le plan de réorganisation de la cristallerie. Désormais VSL s’orientera principalement vers les pays émergents, tels que la Chine, le Moyen-Orient et la Russie, dont la classe moyenne en pleine croissance est très demandeuse de produits de luxe. VSL, qui actuellement emploie une soixantaine de personnes, est déjà présent dans 18 pays émergents.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure



Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Home24 est la nouvelle aventure à succès de Rocket Internet

18/06/2018

Après Zalando, HelloFresh et Delivery Hero, le groupe d’investissement Rocket Internet a introduit avec succès le retailer de meubles en ligne Home24 en bourse vendredi dernier. Cette levée de fonds devra servir à accélérer la croissance du webshop. 

Ikea souhaite exclusivement des matériaux renouvelables

08/06/2018

Ikea s’est fixé des objectifs majeurs en matière de développement durable : la chaîne d’ameublement vise une empreinte écologique positive d’ici 2030 et elle souhaite exclure tous les produits jetables en plastique d’ici la fin de l’année prochaine.

Casa se lance dans la livraison à domicile à l’international

06/06/2018

L’enseigne d’aménagement de la maison Casa a lancé un nouveau webshop permettant aux clients de toute l’Europe de se faire livrer des meubles et du mobilier de jardin à domicile. Les livraisons s’effectuent depuis une plateforme logistique à Genk.

Jysk ouvre cinq magasins le même jour

01/06/2018

Le 31 mai dernier, la chaîne scandinave d’aménagement de l’intérieur Jysk ouvrait cinq magasins dans cinq pays différents. La Hongrie, l’Ukraine, la Roumanie, la Slovaquie et la Suède ont accueilli un nouveau magasin le même jour.

Blokker Belgique a un nouveau directeur

31/05/2018

Depuis le 1er mai Rob Schuyt occupe la fonction de directeur général de Blokker Belgique. Il succède à Bernd Bosch, qui a démissionné fin avril.

Analyse : le doute continue de planer sur Blokker

29/05/2018

Blokker Holding a beau percevoir les premiers signes de redressement malgré une énorme perte, les observateurs par contre restent sceptiques quant aux chances de survie du groupe. Et qui donnerait encore un cent pour les activités belges ?